Le JAMA Network Open vient de publier la plus grande étude sur les liens PMA/cancer

PMA et risques de cancers : de nouvelles données rassurantes

C’est une des plus vastes études sur les liens entre assistance médicale à la procréation (AMP) et cancer qui vient d’être publiée dans JAMA Network Open. Cette étude française, réalisée par des scientifiques de l’Inserm et du groupement d’intérêt scientifique Epi-Phare (ANSM/Cnam) a, en effet, porté sur plus de 8,5 millions d’enfants nés entre 2010 et 2021.

07/05/2024 Par Dre Marielle Ammouche
Cancérologie
Le JAMA Network Open vient de publier la plus grande étude sur les liens PMA/cancer

Les résultats ne mettent pas en évidence d’augmentation du risque de cancer, tous types confondus. Cependant, elle suggère « une très légère augmentation du risque de leucémie chez ces enfants » rapporte l‘Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Cette étude était utile car la AMP concerne actuellement 1 naissance sur 30. Or quelques données ont suggéré l’existence de pathologies, en particulier cancéreuses associées à cette pratique.

Les auteurs se sont basés sur les données du Système national des données de santé (SNDS). Ils ont ainsi pu identifier 8 526 306 enfants nés en France entre 2010 et 2021, dont 260 236 étaient conçus par AMP. La cohorte a été suivie jusqu'à un âge médian de 6, 7 ans.

Au cours de cette période, 9 256 cas de cancers sont survenus chez les enfants dont 292 chez ceux conçus par AMP. Mais aucune différence significative n’a été trouvée entre ces 2 groupes.

En revanche, une légère augmentation du risque de leucémie a été observée chez les enfants conçus par FIV ou ICSI. « Cette augmentation est très faible, de l'ordre d'un cas supplémentaire pour 5 000 nouveau-nés conçus par FIV ou ICSI ayant atteint l'âge de 10 ans, précise l’agence sanitaire. Elle nécessite confirmation ».

Le suivi se poursuit actuellement afin d’évaluer le risque de cancer à plus long terme. « Il est par ailleurs nécessaire de continuer les efforts de recherche pour comprendre quels mécanismes liés aux techniques d’AMP ou aux troubles de fertilité chez les parents pourraient induire l'augmentation du risque de leucémie, si celle-ci se confirmait » ajoute l’ANSM

Références :

Sources : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM, 23 mai)

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

0 commentaire
4 débatteurs en ligne4 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17