Vaccin.

Vaccination : un manque d’information

Près de 3 Français sur 4 sont favorables à la vaccination, mais plus de la moitié se sentent mal informés sur celles qui leur sont recommandées. C’est ce que révèle un récent baromètre de l'institut Ipsos, mené pour GSK, sur la perception, le niveau de connaissances et le comportement des Français sur la vaccination.

07/05/2024 Par Marielle Ammouche
Vaccination Santé publique
Vaccin.

Même si près de 3 Français sur 4 (72%) sont favorables à la vaccination, plus de la moitié se sentent mal informés sur celles qui leur sont recommandées. Et à peine 2 Français sur 5 savent dire avec exactitude s’ils sont à jour de leur vaccination. C’est ce qui ressort du baromètre Ipsos mené pour GSK par l’institut Ipsos sur la perception, le niveau de connaissances et le comportement des Français sur la vaccination. 

Sur ce sujet, les professionnels de santé restent les référents auprès de la population. Le médecin généraliste est la première source d’information (73%) devant le pharmacien (53%). Cependant, ces derniers pourraient accroitre leur rôle pour sensibiliser la population. Ainsi, selon l’enquête, 36% des Français affirment que le sujet de la vaccination n’est jamais ou presque jamais abordé avec les professionnels de santé qui les suivent. Or, la parole des professionnels de santé est fondamentale dans ce domaine. Ainsi, le baromètre rapporte que 84% des Français feraient vacciner leur enfant contre les méningites à méningocoques si le médecin le leur recommandait ; et 74% se feraient vacciner contre le VRS.

En outre, les outils numériques disponibles dans ce domaine sont encore peu connus et peu utilisés : seulement 36% ont utilisé le carnet de santé numérique de "Mon espace santé" au cours de la dernière année et 15% le carnet de vaccination numérique "MesVaccins.net".

"Les professionnels de santé, médecins, pharmaciens, infirmiers, tous, doivent être les vecteurs d’information sur la vaccination et les recommandations associées, souligne Françoise Alliot-Launois, présidente de l’AFLAR, association de patients. Il est primordial qu’ils soient davantage proactifs et prennent le temps pour informer et dialoguer sur ce sujet des vaccinations avec les patients pour mieux les protéger. Un meilleur accès à l’information et un suivi régulier des vaccinations par les professionnels de santé sont les deux leviers pour permettre aux patients d’être acteurs de leurs vaccinations et prévenir ces maladies. Trop de patients sont perdus aujourd’hui dans leurs vaccinations et celles de leurs enfants".

Enfin, près de 9 Français sur 10 perçoivent de manière très positive la vaccination en officine, par le pharmacien, notamment les 65 ans et + (91% d’avis positifs) et les parents (88%). Et 43% des Français déclarent s’être déjà fait vacciner en officine.

Références :

Source : Communiqué de GSK (22 avril). 

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

1 commentaire
16 débatteurs en ligne16 en ligne
Photo de profil de Veronique Fueyo
236 points
Débatteur Renommé
Infirmiers
il y a 1 mois
Dès qu'il y a une publication à propos de la vaccination sur les réseaux sociaux, c'est pris d'assaut par les trolls anti vax ! À noter que sur le site officiel vaccination, il était indiqué que les...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17