Tarif de la consultation : "Passer de 25 à 30 euros, c'est une belle augmentation", vante Valletoux

15/03/2024 Par Louise Claereboudt
"On a pendant longtemps dévalorisé la place du médecin généraliste", a regretté le ministre délégué à la Santé, ce vendredi 15 mars, sur le plateau des Grandes Gueules. Au lendemain d'une séance plénière de négociations conventionnelles, Frédéric Valletoux s'est ainsi dit "favorable" à une augmentation du tarif de la consultation… "si en face chacun fait sa part d'effort". 

"On a pendant longtemps dévalorisé les études et la place du médecin généraliste. On a survalorisé la médecine de spécialité. A une époque, celui qui faisait médecine générale, c'était un peu celui qui ne pouvait pas être chirurgien orthopédique, viscéral, ou je ne sais quelle spécialité. Et c'est malheureux, parce que le généraliste, c'est lui qui a la vue 360 [degrés] sur le patient", a défendu le ministre délégué à la Santé, ce vendredi 15 mars, sur le plateau des Grandes Gueules de RMC.  

Au lendemain d'une quatrième séance plénière de négociations conventionnelles au cours de laquelle la Cnam a formulé de nouvelles propositions aux syndicats de médecins libéraux, Frédéric Valletoux faisait face au Dr Jérôme Marty, inquiet : "Il y a eu des avancées, mais le compte n'y est pas." Le président de l'UFML l'a pourtant martelé : "La médecine libérale, elle seule, peut sauver les urgences et l'hôpital", mais "on [l']a ignorée depuis des années", a-t-il regretté, réclamant un choc d'attractivité. 

L'ancien président de la FHF a acquiescé : "Il faut qu'on conforte le rôle du généraliste, c'est majeur. Je n'ai jamais changé de discours là-dessus." Le conforter, et "le financer, bien sûr", a ajouté le ministre, reconnaissant qu'il y a "de moins en moins" d'omnipraticiens sur le terrain. "Je comprends qu'on veuille augmenter [le tarif de la] consultation qui n'a pas bougé depuis des années", a-t-il estimé. Et d'ajouter : "Enfin vous savez, le revenu moyen d'un généraliste est autour de 80 000 euros avant impôts, ce n'est pas négligeable..." 

"Je ne dis pas que ce n'est pas dû. Bien sûr que c'est dû", a-t-il complété, face à un Dr Marty agacé. "Je suis pour qu'on augmente le tarif de la consultation si, en face, et c'est l'objet de la discussion, chacun fait sa part d'effort." L'Assurance maladie a en effet formulé une liste d'engagements collectifs auxquels les médecins devraient se plier si le projet d'accord final venait à être signé par les syndicats. "On nous demande des choses inatteignables", a fustigé Jérôme Marty, citant, par exemple, l'objectif de diminuer la consommation d’antibiotiques de 10% dès 2025. 

"On nous dit 'si vous atteignez ces indicateurs, une part des économies engendrées vous reviendra'. Mais on nous dit 'la première année si l'objectif est atteint, ce sera 70% pour l'Assurance maladie et 30% pour vous, la deuxième année 80% pour l'Assurance maladie, 20% pour vous, la troisième année, 90%-10%'", a dénoncé le syndicaliste, selon qui la Cnam se taille la part du lion. Et de poursuivre : "Et on n'a pas parlé de l'acte de base !"

Lors de la précédente séance plénière, le 8 février – date, d'ailleurs, de la nomination de Frédéric Valletoux à la Santé – la Cnam avait proposé une hausse du G à hauteur de 30 euros, sans préciser le calendrier d'application, qui demeure à ce jour inconnu. Un "maigre rattrapage" de l'inflation, a commenté Jérôme Marty. "Passer de 25 à 30 euros, c'est une belle augmentation", a pour sa part jugé Frédéric Valletoux, qui a précisé que le tarif actuel de la consultation est "plutôt vers 34-35 euros" grâce aux "financements au forfait". Ce qui n'a pas manqué de susciter l'indignation du médecin-chroniqueur. 

 
Vignette
Vignette

28 commentaires
3 débatteurs en ligne3 en ligne
Photo de profil de Dom B
465 points
Débatteur Renommé
Médecine générale
il y a 3 mois
Et une provocation de plus . aValletoux vante partout, où il n'y a pas d'interlocuteurs médecins, que 30 € est justifiable et justifié . Et tout l'inverse ( " vous acceptez tout où vous n'aurez rien...Lire plus
Photo de profil de M A G
2,8 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 3 mois
C'est vrai que les 30 eu , ce ne seraient, au mieux, qu'un rattrapage de l'inflation. Et encore, cela dépend du calendrier. Mais c'est même pire que cela. Car une très grosse partie de l'inflation...Lire plus
Photo de profil de Albert Dezetter
692 points
Débatteur Renommé
Médecins (CNOM)
il y a 3 mois
Cinq euros d'augmentation prévus mais sur une durée de 7+5 soit 12 ans, cela fait combien par an? De combien est l'inflation depuis 7 ans? Près de 12%. De combien les prévisions augurent jusqu'en 2030...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17