Consult' à 30 euros : "Peut-être qu'il faut que les généralistes s’engagent à prendre plus de patients" lance Valletoux

13/02/2024 Par M.G.
Nommé jeudi dernier ministre délégué à la Santé et à la Prévention, Frédéric Valletoux a donné sa première interview, ce mardi 13 février, sur le plateau des 4 vérités de Télématin, sur France 2. Le nouveau locataire de l'avenue de Ségur a indiqué être “favorable” à la revalorisation du tarif à 30 euros de la consultation chez les médecins généralistes, mais attend des "contreparties". 

 

Ce mardi 13 février, le nouveau ministre délégué à la Santé et à la Prévention, Frédéric Valletoux, a répondu aux questions de Thomas Sotto sur le plateau des 4 vérités sur France 2. Il a confié être “favorable” à la revalorisation du tarif à 30 euros de la consultation chez les médecins généralistes traitants, débattu lors de la troisième séance “multilatérale” de négociations conventionnelles. Mais, il attend également un “engagement des médecins”. “A partir du moment où on les soulage en temps administratif, à partir du moment où l’Etat fait l’effort de les accompagner à travers des assistants médicaux [...], peut-être qu’il faut qu’ils s’engagent aussi à prendre plus de patients ?, pose-t-il. Il y a une discussion sur les contreparties à ces 30 euros”. "Mais ces 30 euros sont légitimes", a-t-il insisté.

Le ministre délégué s'est en revanche montré plus nuancé sur un éventuel retour à l'obligation de gardes. “C'est à décider entre les professionnels” sur les territoires, avance-t-il. “Je suis favorable à ce qu'on puisse peut-être demander à ceux qui le peuvent”, ajoute-t-il. "Ceux qui ont un âge avancé, ceux qui ont des milliers de patients, ceux qui bossent déjà 10, 11 voire 12 heures par jour, on ne va pas leur demander de revenir en plus le week-end. Mais peut-être qu’on peut trouver des marges de manoeuvre”. Pour Frédéric Valletoux, “l’obligation sera la dernière décision si on constate une carence, parce que dans les territoires on n’a pas su organiser une permanence des soins améliorée.” 

 

Alors que les infirmières libérales organisaient ce lundi des opérations escargot pour demander une revalorisation de leur rémunération, Frédéric Valletoux a souligné qu’il fallait “sans doute mieux les payer”. “Mais il faut aussi reconnaître leur rôle dans l’acte de soin en leur reconnaissant de nouvelles responsabilités et peut-être sous couvert des médecins, les voir monter en compétences”, poursuit-il. 

Frédéric Valletoux a également évoqué la problématique “qui dure depuis quelques années” des déserts médicaux. “Les choses vont encore se tendre pendant 5 à 7 ans”, prévient-il. En supprimant le numerus clausus, “on a aujourd'hui 20% d’étudiants en plus en 2e année de médecine, qu’il n’y en a avait il y a trois ans. On voit que ça remonte, mais on sait bien qu’on ne forme pas un médecin en un claquement de doigts”

Interrogé également sur la taxe lapin, le ministre délégué à la Santé et à la Prévention a indiqué qu’il fallait de la “communication, de la pédagogie et puis peut-être qu’il faut aller vers une petite retenue”. Des "solutions concrètes” seront présentées “d’ici l’été”

Concernant la fin de vie et la légalisation de l'aide active à mourir, Frédéric Valletoux a indiqué qu’il était “favorable à ce qu’on pose le débat de manière apaisée pour retrouver un équilibre”

[Avec Franceinfo

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Thierry Lemoine

Thierry Lemoine

Oui

Il ne faut pas rêver: la très grande majorité des médecins secteur 1 ne se déconventionnera pas ( pour les secteurs 2, la questio... Lire plus

48 commentaires
1 débatteur en ligne1 en ligne
Photo de profil de Jean-Marc Juvanon
1,2 k points
Débatteur Renommé
Oto-rhino-laryngologie
il y a 3 mois
Les médecins ont fini par adopter la nouvelle façon de travailler des Français : ne plus se tuer (littéralement) au boulot, et profiter aussi un peu de la vie, de leur famille. La civilisation des loi...Lire plus
Photo de profil de Med Oise
30 points
Médecine générale
il y a 3 mois
Bonjour Moi,ministre de la santé et de la cohésion sociale et de la solidarité: Je propose la consultation de base à 50 euros et pour reconnaître l'expertise et l'expérience des médecins généralist...Lire plus
Photo de profil de Fabien Bray
5,1 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 3 mois
"A partir du moment où on les soulage en temps administratif" Ah? Ca m'intéresse, parce que j'ai toujours aucun soulagement. Toujours autant de CERFA (non remplis par l'hopital qui fait les soins), a...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17