Hypothyroïdie : les signes cutanés | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-
FMC : Les 10 points clés

Hypothyroïdie : les signes cutanés

Les signes cutanéo-phanériens et l’infiltration cutanéo-muqueuse peuvent faire évoquer le diagnostic de cette pathologie fréquente.

1.

L’hypothyroïdie est une affection fréquente dont la prévalence est de 2-3 % dans les pays occidentaux, avec un sex-ratio de 10 femmes pour 1 homme. Les manifestations cliniques de l’hypothyroïdie sont longtemps frustes et se démasquent progressivement, jusqu’à de rares complications graves (insuffisance cardiaque, athéromatose, troubles de l’humeur, état dépressif ou mélancolique, pseudodémence, infertilité, coma myxoedémateux) en l’absence de diagnostic précoce.

Référence

- Bagnasco M, et al. Urticaria and thyroid autoimmunity. Thyroid 2011;21(4):401-10.

Le Dr Ludivine Gressier déclare n’avoir aucun lien d’intérêts concernant les données présentées dans cet article.

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…