Cicatrisation des plaies chroniques | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-
FMC : Les 10 points clés

Cicatrisation des plaies chroniques

Les difficultés dans le soin des plaies croissent avec l’importance de la perte de substance tissulaire et le degré d’atteinte de l’état général du patient. Les nouveaux pansements permettent des soins plus confortables, des changements moins fréquents et une cicatrisation dirigée.

1.

Les trois types principaux de plaie chronique sont les ulcères de jambe liés à une insuffisance veineuse ou artérielle (environ 500 000 personnes en France), les plaies du pied diabétique (environ 35 000 personnes) et les escarres dues à une immobilisation prolongée (300 000 personnes).

Référence

– Ducloux R. Pied du diabétique : les situations d’urgence. Rev Prat 2016,66;104-8.
– Faucher N, Lillamand M, Raynaud-Simon A. Escarres : prévention et prise en charge. Rev Prat Med Gen 2014;28 (913):11-4.

Dr Philippe Massol : journaliste, egora-Panorama du médecin, Global Média Santé. Il déclare n’avoir aucun lien d’intérêts concernant les données présentées dans cet article.

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…