Pass/LAS : le nombre de places en deuxième année dévoilé par les ministères  | egora.fr
PUB
A+ A-

Pass/LAS : le nombre de places en deuxième année dévoilé par les ministères 

Le nombre de places ouvertes aux Pass/LAS en deuxième année de médecine, maïeutique, pharmacie et odontologie pour l’année universitaire 2021-2022 a été fixé à 16.700 étudiants. Un chiffre moins important que ce qui avait été promis par la ministre de l’Enseignement supérieur.  

  Après de nombreux rebondissements tout au long de l’année (suspension du numerus clausus des Paces redoublants par le Conseil d’Etat au titre de l’inégalité des chances entre les primants de la réforme et ces dernier, re-publication d’un numerus au Journal officiel, évolution des capacités de formation) les ministères de la Santé et de l’Enseignement supérieur ont dévoilé le nombre de places ouvertes aux Pass/LAS en deuxième année de médecine, maïeutique, pharmacie et odontologie (MMOP)  pour l’année 2021-2022. Les universités accueilleront ainsi à la prochaine rentrée 16.700 étudiants, répartis dans toutes ces filières. Par rapport au quota fixé pour l'année en cours (14.987), la hausse est donc d'environ 1.700 places, soit 11,4%. 

Un chiffre en hausse, certes… Mais moins qu’attendu. Mi-mars, la ministre de l'Enseignement supérieur annonçait, en effet, 1.800 places supplémentaires pour la deuxième année. Et quelques jours plus tard, face à la grogne des étudiants, Frédérique Vidal avait poussé le nombre de places à 2.000, une augmentation qu’elle qualifiait alors “d’historique”.   

  

Le quota respecté en médecine  

Seule la proportion d’étudiants qui seront admis en médecine respecte les promesses de la ministre. Les effectifs de deuxième année progresseront bien de 14%, à 10.675 places. Un tiers de ces places sera réservé aux redoublants Paces et les deux tiers restants seront répartis entre les filières Pass et LAS. “L’augmentation la plus significative concerne la filière médicale. La barre des 10.600 étudiants admis en 2e année de médecine sera franchie à la rentrée 2021, soit une majoration de 1.300 places (14%) par rapport à l’an dernier. Ainsi, l’effort sur la formation des futurs professionnels de santé dans un contexte sanitaire exceptionnel, n’a jamais été aussi important”, se sont félicités Olivier Véran et Frédérique Vidal dans un communiqué.  

Les ministères rappellent, qu’en 2010, le nombre de places ouvertes était de 7.403. En 2015, il était de 7.862, en 2019, de 9.149 et en 2020, de 9.361.  

Des contingents sont également destinés aux redoublants en pharmacie (1.645), dentaire (630) et sage-femme (537). En revanche, le nombre total de places dans ces trois filières n'est pas encore connu.  

1 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…