Hors des services de pédiatrie, point de formation ? Les généralistes enseignants dénoncent les propos "insultants" des hospitaliers

13/03/2024 Par Chloé Subileau
Le Syndicat national des enseignants de médecine générale (SNEMG) a rappelé, ce mercredi 13 mars, sa position en faveur d'une diminution de la durée de stage en pédiatrie des futurs internes en médecine générale. Dans un communiqué, l'organisation syndicale a exprimé sa vive opposition aux présidents de CME* et au Syndicat national des pédiatres en établissements hospitaliers (SNPEH), qui considèrent cette réduction du temps de formation "dangereuse pour la santé des enfants".  

 

La réforme du DES** de médecine générale n'a pas fini de faire réagir. Dans un communiqué, diffusé ce mercredi, le Syndicat national des enseignants de médecine générale (SNEMG) exprime son profond désaccord avec les Conférences nationales des présidents de CME* des CHU et des CH, ainsi qu'avec le Syndicat national des pédiatres en établissements hospitaliers (SNPEH) sur la réduction de la durée – de six à trois mois – du stage des internes de médecine générale en pédiatrie.  

Le 1er mars dernier, les présidents de CME ont en effet rappelé leur opposition à la diminution de ce stage, alors que la pédiatrie française est "sinistrée". Une position largement partagée par le SNPEH. La réduction de la formation en pédiatrie des internes en médecine générale est "dangereuse pour la santé des enfants", a notamment écrit le syndicat sur le réseau social X, en réponse aux présidents de CME des CHU et des CH. 

"Ces propos, au-delà du ridicule, sont insultants pour les familles, pour les enseignants de médecine générale, les maîtres de stage universitaires (MSU), mais également pour l'ensemble des médecins généralistes !", leur répond le SNEMG, dans son communiqué. Le syndicat voit dans ces prises de parole "des relents archaïques d'un temps révolu où certains considéraient que la médecine générale n'était pas une spécialité, et où des prises de position catégorielles avancent masquées au nom de la santé des patients", écrit-il.  

Pour le syndicat, aucun doute : "La formation des internes en médecine générale en santé de l’enfant en ambulatoire s’apprend surtout avec les MSU en cabinet de médecine générale !" 

Le SNEMG affirme, en effet, que les généralistes "assurent plus de 85% des consultations des enfants de moins de 16 ans". "Ils sont donc les premiers à pouvoir proposer aux internes de médecine générale, dont l'exercice sera très majoritairement ambulatoire, des situations cliniques en santé de l'enfant au plus proche de leur future pratique", détaille-t-il.  

"Pour promouvoir la santé de l’enfant", le SNEMG "conseill[e]" donc aux présidents de CME et au SNEPH, "de consacrer leurs efforts à la formation… des pédiatres et de laisser l’expertise de la formation en médecine générale à ceux qui savent", lâche-t-il.   

"Sur le fond", poursuit le syndicat, "la vision hospitalo-centrée de la formation des étudiants et de l’organisation des soins va à l’encontre d’une nécessaire restructuration de notre système de santé". Celle-ci doit "impliquer, en équité et en bonne intelligence, l’ensemble des acteurs de premiers, deuxième et troisième recours. Et ceci au sein de parcours structurés, organisés et hiérarchisés", conclut le SNEMG, 

 

*Commission médicale d'établissement.  

**Diplôme d'études spécialisées.

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

20 commentaires
Photo de profil de Fabien Bray
5,2 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 3 mois
C'est marrant, à chaque spécialiste son jugement sur la médecine générale. Les radiologues jugent qu'on est pas assez formés en radiologie, les gynécos jugent qu'on est pas assez formés en gynécologie...Lire plus
Photo de profil de Yves Adenis-Lamarre
3,3 k points
Débatteur Passionné
Médecine générale
il y a 3 mois
Souvenez vous, c'était en 1996...... Léon, Edouard et Jean avaient déjà critiqué violemment les généralistes. Traiter une otite n'était pas du ressort des généralistes, avait dit Jean, le pédiatre! A...Lire plus
Photo de profil de Vieuxdoc Attéré
2,2 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 3 mois
Je trouve ces querelles tristes et j'espère qu'elles ne se déverseront pas dans les médias , sinon encore du médical - bashing à venir. Je ne me sens pas qualifié pour "départager", nous sommes tous ...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17