"Guillotine", internement… des antivax débattent des "supplices" que devraient subir les vaccinateurs | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Guillotine", internement… des antivax débattent des "supplices" que devraient subir les vaccinateurs

Dans une vidéo diffusée ce samedi 4 septembre par une chaîne anti-pass sanitaire et anti-vaccins, quatre intervenants listent les supplices que pourraient subir les médecins, directeurs d’école et dirigeants qui ont participé de quelque façon que ce soit à la vaccination contre le Covid.
 

C’est une vidéo qui témoigne des menaces et pressions qui pèsent depuis plusieurs semaines sur les professionnels de santé et pouvoirs publics qui œuvrent pour la vaccination contre le Covid. Ce 4 septembre, alors que les manifestants contre le pass sanitaire entamaient leur 4e samedi de mobilisation partout en France, l’Alliance humaine, une chaîne sur laquelle défilent les messages complotistes, diffusait une vidéo en direct sur Twitch pour discuter des mesures prises par le Gouvernement et des initiatives à mettre en place : création d’un nouveau drapeau, promotion de l’enseignement hors système, etc.

Au bout d’une cinquantaine de minutes, Astrid Stuckelberger, présentée comme docteur en médecine mais qui est en réalité spécialiste en santé publique (elle a notamment été formatrice pour un organisme de naturopathie) lance un débat sur les "supplices" que pourraient subir les "personnes qui vaccinent et qu’on va accuser dans le futur". "C’est trop facile la guillotine, estime celle que l’on a pu apercevoir dans le documentaire complotiste Hold-Up. Il y avait un supplice où tu mettais la personne au milieu du village, accrochée à du bois, elle a les mains dedans et ne peut pas bouger. Les directeurs d’hôpitaux, les directeurs d’école, juste pour qu’ils s’imaginent, ils vont rester là tout le temps et leur prison, c’est la place publique. C’est la honte. On fera du tourisme pour voir…"

 

Depuis le début de la crise sanitaire, Astrid Stuckelberger est habituée des propos controversés, bien qu’ils atteignent aujourd’hui une ligne rouge. Mi-août, elle accumulait les fausses informations dans une vidéo diffusée sur la chaîne d’information alternative LaUneTv et qui cumule plus de 500.000 vues. Elle y affirmait notamment que les vaccins rendraient malades et contagieux, car ils contiendraient du graphène, de même que les écouvillons des tests. "La PCR est un vaccin", assurait-elle.

Dans la vidéo diffusée ce samedi, un autre intervenant prend la parole, Christophe Charret, entrepreneur dans les cosmétiques : "Moi je sais que la guillotine n’a jamais rien arrangé, mais au plus haut niveau, il faut les neutraliser. Mais quand je dis neutraliser, moi je ne suis pas pour les choses létales. Et quel sort ils appliquent aux complotistes les plus ‘zélés’? Ils les foutent en psychiatrie. Et moi, comme je suis un citoyen qui a du bon sens et que ce sont des malades mentaux, il serait bien de les mettre en psychiatrie. On leur donne les médicaments qui vont bien, et les enfants viennent voir les anciens maîtres du monde. Cette idée d’être prisonnier d’un corps dans lequel ils n’auraient plus la liberté d’agir dans le mal, ce serait pas mal."

Les quatre intervenants semblent amusés des idées mises sur la table, et qu’entendent des milliers d’internautes qui suivent les vidéos en direct de l’Alliance humaine, créée en avril 2020. "La mort serait une trop belle douceur. Il faut vraiment les humilier au-delà du mal qu’ils ont fait aux gens", assure à son tour Antoine Cuttitta, alias Antoine Q Cuttitta, créateur de la chaîne, qui s’inscrit dans le sillage du mouvement QAnon. Ce dernier a vu sa chaîne Youtube – qui totalisait 62.000 abonnées et 4,8 millions de vues - fermée pour "non-respect du règlement de la communauté", indique Le Parisien. Mais il a trouvé en les plateformes Twitch, dlive ou encore Odyssée, un nouvel outil de communication.

Lors d’une conférence de presse, ce mardi 7 septembre, organisée par le président de l’UFML-S au sujet des menaces que reçoivent les professionnels de santé, ce dernier s’est exprimé au sujet de cette vidéo : "On n’a jamais été aussi près de la catastrophe", a alerté le Dr Jérôme Marty, interpellant le Gouvernement.

[avec Le Parisien]

10 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…