22 décembre.

Le G officiellement revalorisé à 30 euros le 22 décembre prochain

On la savait enfin signée, mais c'est officiel : la nouvelle convention médicale a été publiée au Journal officiel. Elle entérine donc la revalorisation du G à 30 euros à compter du 22 décembre 2024.  

21/06/2024 Par Sandy Bonin
Assurance maladie / Mutuelles
22 décembre.

L'arrêté daté du 20 juin 2024 approuve officiellement la nouvelle convention médicale entre l'Assurance maladie et les médecins libéraux. Les revalorisations tarifaires entreront donc en vigueur le 22 décembre 2024, soit six mois après la publication au JO. A cette date, le G passera à 30 euros (35,60 euros pour les DROM). Les consultations obligatoires de l'enfant (COE) seront augmentées à 54 euros (visites obligatoires des 8ème, 9ème et 24ème mois de l’enfant). Elles passeront à 60 euros au 1er juillet 2025. 

Aux horaires de PDSA une majoration de 5 euros sera ajoutée à tous les actes non régulés. Cette majoration sera portée à 6,50 euros pour toutes les visites urgentes à domicile qu'elles soient régulées ou non. 

Les visites régulées dans le cadre du service d'accès aux soins seront majorées de 10 euros. De 19h à 21h, les actes régulés par le SAS, seront majoré de 5 euros.

En ce qui concerne la revalorisation de l'aide à l'embauche des assistants médicaux, pas besoin d'attendre le mois de décembre. Dès juillet 2024, les médecins percevront une aide à l'embauche de 5%. Les médecins généralistes en ZIP, qui ont déjà signé un contrat équivalent temps plein (ETP) et qui ont atteint les objectifs, auront la possibilité d'avoir une aide pour un assistant médical 1,5 ETP ou 2 ETP. 

Le nouveau forfait médecin traitant entrera en vigueur en janvier 2026. Ce forfait pour les patients de moins de 80 ans en ALD sera porté à 55 euros, contre 53 prévus initialement. Il sera complété d'un forfait de prévention, qui prévoit une rémunération supplémentaire de 5 euros par indicateur de prévention, de dépistage et de suivi atteint chez chacun des patients MT, et par une dotation numérique. Ces deux rémunérations remplaceront la Rosp et le forfait structure. 

La consultation longue du médecin traitant pour les patients de 80 ans entrera également en vigueur en janvier 2026. Valorisée à 60 euros, elle pourra être cotée jusqu'à trois fois par an et par patient dans chacune des situations suivantes : la sortie d'hospitalisation, la déprescription pour les patients hyperpolymédiqués, le remplissage du dossier Apa. 

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

2 commentaires
1 débatteur en ligne1 en ligne
Photo de profil de Pierre Frances
663 points
Débatteur Renommé
Médecine générale
il y a 9 jours
Et dire que le futur gouvernement va me charger en impôts.....70% si je travaille trop...Lire plus
Photo de profil de Laurent Seguin
1,2 k points
Débatteur Renommé
Médecins (CNOM)
il y a 1 mois
« 3 fois par an et par patient dans chacune des trois situations suivantes… » ça fait neuf fois par an et par patient. ...Lire plus
 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17