Le déficit 2022 de la Sécu plus lourd que prévu

23/03/2023 Par Louise Claereboudt
Assurance maladie / Mutuelles Economie
Cela est dû à une dégradation plus forte que prévue sur le front des retraites. 

Le déficit de la Sécurité sociale pour l’année 2022 s’est alourdi de 700 millions d’euros par rapport aux dernières prévisions du Gouvernement, indique l’AFP ce mercredi 22 mars. Le déficit cumulé de ses différents régimes (maladie, accidents du travail et maladies professionnelles, famille, vieillesse, autonomie) et du Fonds de solidarité vieillesse (FSV) a en effet atteint 19,6 milliards d'euros l’an dernier, alors que l’exécutif avait tablé sur un déficit de 18,9 milliards d’euros. Cela reste inférieur au déficit de 2021, qui était de 24,3 milliards d’euros.  

Ces chiffres moins bons s’expliquent, entre autres, par le creusement du déficit de la branche vieillesse – de 800 millions d’euros pour s’établir à 3,8 milliards – et par un excédent moins fort que prévu du FSV – en recul de 500 millions d’euros par rapport aux prévisions, à 1,3 milliard. L’excédent de la branche accidents du travail et maladies professionnelles a aussi été moins important que prévu : à 1,7 milliard contre 2 milliards. Celui de la branche famille s’est aussi dégradé de 700 millions par rapport aux prévisions, à 1,9 milliard d’euros. 

Toutefois, relève l’AFP, les comptes de l’Assurance maladie ont évolué plus favorablement que prévu avec un déficit réduit de 900 millions d’euros par rapport aux prévisions (21 milliards d'euros contre 21,9 milliards prévus). La branche maladie, elle, enregistre un excédent de 0,2 milliard contre un déficit prévu de 0,4 milliard.  

Si le déficit de la Sécu avait été réduit à 1,6 milliard en 2019, la crise du Covid avait refait basculé les chiffres dans le rouge pourpre : il avait atteint 37,3 milliards d’euros en 2020. 

[avec AFP] 

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17