Fraude à la Sécu : les infirmières libérales dans le collimateur de Cash investigation

06/12/2022 Par Aveline Marques
Médias
France 2 diffusera ce jeudi 8 décembre un numéro de son magazine d'informations Cash investigation sur la fraude des professionnels de santé, en particulier des centres dentaires et des infirmières libérales. Le syndicat Convergence infirmière déplore la "mise à l'index" de la profession.

  "Vous pensez sûrement que ce sont les assurés les plus gros fraudeurs de la Sécurité sociale. Détrompez-vous. En 2021, selon les chiffres de l’Assurance Maladie, 72% du montant des fraudes détectés sont le fait des professionnels de santé…". Dans le communiqué de presse consacré à l'émission qui sera diffusée ce jeudi 8 décembre à 21 heures sur France 2, France tv donne le ton. Pour ce numéro spécial "Hold up à la Sécu", Elise Lucet et l'équipe de Cash investigation ont enquêté sur la fraude de certains centres de soins dentaires (qualifiés de "dengsters" dans l'émission) et sur celle des Idel, "professionnels de santé qui fraudent le plus". "Nous vous dévoilerons comment certains d’entre eux gonflent artificiellement les factures des assurés et notamment des patients les plus âgés et vulnérables", promet France tv. Il n'en fallait pas plus pour mettre la profession aux abois. Dans un communiqué diffusé lundi soir, le syndicat d'Idel Convergence infirmière redoute "la mise à l'index d'une profession toute entière", assimilée à des "escrocs et arnaqueurs".

"Il faut préciser que sur l’enveloppe de 9 milliards consacrée aux soins infirmiers en ville, la fraude représente 0,4%, relativise le syndicat. De plus, nous sommes de loin les professionnels de santé les plus nombreux avec 127 000 Idel ce qui rend mathématiquement les chiffres plus importants pour notre profession." Convergence infirmière déplore une "méconnaissance" de la profession et des problématiques d'indus engendrés par une nomenclature complexe, "source inépuisable d’erreurs". Il reproche en outre aux CPAM de tarder à relever les erreurs, ce qui engendre des contrôles d'activité remontant "aux calendres grecques" avec, en fin de compte, des sommes importantes à rembourser. Le syndicat regrette enfin l'adoption d'un article dans le PLFSS qui va permettre aux caisses de réclamer des indus dont le montant sera extrapolé sur la base d’un échantillon statistique, et non plus les indus correspondant aux erreurs effectivement constatées.
 

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17