"Sortir du confinement : oui, mais dans quel état ?" | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Sortir du confinement : oui, mais dans quel état ?"

Difficultés économiques, sanitaires et sociales... L'après-crise sera, sans aucun doute, un parcours semé d'embuches. Face à ce constat, le Professeur Yves Ville, chef du Service d'obstétrique et de médecine fœtale à l’Hôpital Necker, membre du bureau de LISA et Stéphane Le Bouler, président de Lisa, appellent dans une tribune à tirer les leçons de cette "guerre mal nommée" contre le Covid-19. Voici leur réflexion telle qu’elle nous a été transmise.
 

Tribune rédigée par le Laboratoire d’idées santé autonomie (Lisa).

 

« Ce n’est pas parce que les soignants sont au front qu’il est interdit de penser à l’après-confinement. Ce n’est pas non plus inciter à malmener les consignes de confinement que de se situer – intellectuellement – à l’étape d’après. Ce n’est pas enfin manquer à « l’union nationale » ou au devoir de solidarité que de souligner les difficultés immenses potentielles de la sortie de crise.

 

D’un point de vue sanitaire…

Si la question paraît aujourd’hui aussi impalpable sur le plan sanitaire, c’est peut-être parce qu’elle ne trouvera pas de réponse définitive de sitôt (un an, voire deux).

Qu’on l’appelle 2ème vague ou insuffisance d’immunité de groupe, dont on n’est d’ailleurs pas certain qu’elle soit protectrice, une recrudescence de l’épidémie va forcément décevoir, au lendemain d’un dé-confinement, aussi imparfait qu’inévitable.

Des plateformes de dépistage massif vont être mises en place ; celle de Paris ouvre à l’Hôpital Broussais, avec une capacité de plusieurs milliers de tests par jour, en appliquant des techniques NGS de séquençage à haut débit. Ces plateformes calmeront l’ire populaire sur l’insuffisance des dépistages mais leur intérêt épidémiologique est modeste.

En effet, elles ne font qu’industrialiser la même RT-PCR imparfaite, avec ses 20-30% de faux-négatifs...

12 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…