"La baisse d'activité peut aller jusqu’à 98 %" : les spécialistes libéraux tirent la sonnette d’alarme | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"La baisse d'activité peut aller jusqu’à 98 %" : les spécialistes libéraux tirent la sonnette d’alarme

En ces temps où le pays entier est confiné et a le regard tourné vers les services de réanimation, les médecins spécialistes de ville sont confrontés à une chute drastique de leur activité. Leurs représentants alertent sur les risques économiques et sanitaires que cela pourrait entraîner. Quel est le point commun entre une pizzeria de centre-ville et un cabinet de cardiologie installé au rez-de-chaussée d’un immeuble haussmannien ? Ce sont deux entreprises dont l’activité a été gravement touchée par le confinement, et qui ont été contraintes de revoir leur fonctionnement...
28 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…