Karine Lacombe, Eric d'Ortenzio, François Braun, Thomas Lilti… Qui sont les 260 médecins décorés par la Légion d’honneur ?

04/01/2021 Par Aveline Marques
Personnalités

1229 : c'est le nombre de personnes décorées par la Légion d'honneur vendredi 1er janvier, dont les deux tiers au titre de leur engagement dans la crise sanitaire. Parmi elles, quelques 260 médecins, dont 18 sont exceptionnellement distingués à titre posthume. Au journal officiel, vendredi 1er janvier, ce n'est pas une mais qui quatre promotions civiles qui sont regroupées : la traditionnelle promotion de la Légion d'honneur du 1er janvier est associée à celle du 1er juillet 2020, ainsi qu'aux deux promotions de l'Ordre national du mérite, d'ordinaire publiées en mars et en novembre. Ces trois promotions de 2020 "ont été décalées de manière à permettre de récompenser les personnes qui s’investissent dans la crise sanitaire depuis de longs mois", précise la Grande chancellerie de la Légion d'honneur dans son communiqué. De fait, une grande partie des 3884 personnes distinguées (63% des nouveaux décorés) le sont au titre de leur engagement dans l'épidémie de Covid. "Tous les récipiendaires ont fait preuve d’un engagement particulier, réinventant l’organisation de services hospitaliers et de gestion du personnel, mobilisant leurs équipes pour faire avancer la recherche scientifique, modifiant l’activité de leur entreprise pour concourir à la production de matériel de santé, assurant la continuité des services de l’Etat sur tout le territoire, usant de leur notoriété pour récolter des fonds, soutenant les entreprises, apportant parfois bénévolement leur secours aux personnes en difficulté, ou encore imaginant des dispositifs culturels innovants et participant à la continuité de l’enseignement scolaire."

Dans cette liste exceptionnellement longue, les soignants tiennent une place de choix, qu'ils soient infirmières, aides-soignantes, cadres de santé, pharmaciens ou médecins. Ainsi, sur les 1229 chevaliers, officiers, commandeurs, grands officiers et grand'croix de la Légion d'honneur nommés ou promus en ce 1er janvier, figurent quelques 260 médecins. Parmi eux, 18 sont distingués à titre posthume car morts "dans l’accomplissement de leur devoir". On retrouve ainsi le Dr Jean-Jacques Razafindranazy, médecin urgentiste à Compiègnes, premier professionnel de santé décédé du Covid, le 21 mars 2020. Agé de 67 ans, il avait contracté le Covid lors d'une garde, fin février, alors que l'épidémie gagnait peu à peu l'Oise. Plusieurs médecins généralistes sont également décorés à titre posthume, parmi lesquels le Dr Ali Djemoui, médecin généraliste à Champigny-sur-Marne décédé le 2 avril, et dont l'épouse a porté plainte contre X pour homicide involontaire. De nombreux chefs de service de réanimation ou d'urgences sont...

décorés, ainsi que de nombreux infectiologues ou biologistes médicaux. Le Pr Karine Lacombe, cheffe de service des maladies infectieuses et tropicales à l'hôpital Saint-Antoine est distinguée pour ses recherches, tout comme l'épidémiologiste Eric d'Ortenzio, coordonnateur scientifique du réseau REACTing de l'Inserm. Dans la liste, on relève également le Pr Philippe Berthelot, chef du service des maladies infectieuses du CHU de Saint-Etienne et ancien président de la Société française d'hygiène hospitalière (SF2H), le Dr François Braun, chef des urgences du CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France, le Pr Christian Chidiac, chef du service des maladies infectieuses et tropicales aux HCL et membre du Haut Conseil de santé publique, ou encore le médecin généraliste et réalisateur Thomas Lilti. Une quinzaine de médecins généralistes sont décorés : présidents de CPTS, d'instances ordinales, coordinateurs de MSP, médecin des pompiers, membre de SOS médecins… A noter également la distinction d'Aurélien Rousseau, directeur de l'ARS d'Ile-de-France, de Nora Berra, ancienne secrétaire d'Etat à la Santé (2010-2012), du Pr Yvon Berland (commandeur), auteur d'un rapport sur les professions intermédiaires ou encore d'Emmanuelle Charpentier (commandeur), prix Nobel de Chimie 2020 pour sa technique des ciseaux génétiques CrispR-Cas9 ou encore du psychiatre Antoine Pelissolo.

Dans l’ordre national du Mérite, 2655 personnes sont distinguées, dont 63% au titre de leur engagement dans la lutte contre l'épidémie. Là aussi, de nombreux soignants et médecins sont décorés, tels le Pr Bruno Riou, ancien de la faculté de médecine de la Sorbonne nommé directeur médical de crise à l'AP-HP en mars dernier, le Pr Mehdi Khellaf, chef du service des urgences à l’hôpital Henri Mondor (Créteil) ou encore le Dr Gaëtan Pantefeve, chef du service réanimation de l’hôpital d’Argenteuil.

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Thomas Grenier

Thomas Grenier

Oui

25 euros de 2017 = 30 euros en 2024. Juste un rattrapage de l’inflation après des années de paupérisation. Rien de prévu pour les ... Lire plus

0 commentaire
3 débatteurs en ligne3 en ligne





La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17