De plus en plus de Français recourent à l'automédication

19/05/2023 Par M.G.
Avec l’inflation, les Français semblent se diriger de plus en plus vers l’automédication. Ils sont 88% à avoir déjà eu recours aux médicaments sans ordonnance, d'après un sondage Ifop pour Biogaran. 

 

Un sondage a été réalisé par l’Ifop pour Biogaran, pour connaître l'impact de l'augmentation du coût de la vie sur les achats de médicaments sans ordonnance. Du 5 au 11 avril 2023, l’institut de sondage a envoyé un questionnaire en ligne à 2 005 personnes, représentatives de la population française. Parmi elles, 88% assurent avoir déjà acheté des médicaments sans ordonnance. En 2002, ils n’étaient que 58%. Et 7 sondés sur 10 indiquent en avoir déjà acheté un dans les 12 derniers mois.  

L’étude a cherché à connaître le profil des Français qui achètent régulièrement des médicaments sans ordonnance. 37% des femmes indiquent s’en procurer régulièrement, contre 31% d’hommes. Majoritairement, ce sont les personnes âgées entre 25 et 34 ans (47%) qui en achètent. D'après l’étude, la population la plus touchée est celle habitant dans les villes isolées, où 38% se procurent régulièrement ces produits de soin. A l’inverse, seules 27% des personnes habitant dans des banlieues aisées se tournent vers ce type de médicaments. 

Parmi les raisons qui poussent les Français à choisir ces médicaments, 79% confient qu’il “s’agissait de symptômes bénins qui ne nécessitaient pas une consultation chez le médecin”, 57% déclarent que le délai pour consulter le médecin était trop long, enfin 29% expliquent ne pas avoir les “moyens financiers pour avancer les frais pour une consultation chez le médecin”.  

Concernant le choix de ces produits de santé, 83% des sondés indiquent que ce sont les conseils du pharmacien qui vont jouer dans l’achat du médicament en question, et 70% son prix. 

Même si les médicaments sans ordonnance semblent de plus en plus plébiscités par les Français, leur coût augmente aussi. 6 sondés sur 10 ont déjà renoncé à l’achat d’un de ces produits en raison de son prix trop élevé. D'après Le Canard enchainé, le sérum physiologique aurait par exemple pris 46% en un an et le Synthol, 39%

Vignette
Vignette

Les négociations conventionnelles entre les médecins et l'Assurance maladie doivent-elles reprendre?

Jerry Tulassan

Jerry Tulassan

Non

La négociation est une série d'entretiens, de démarches entreprises pour parvenir à un accord, pour conclure une affaire ou mettre... Lire plus

La sélection de la rédaction

Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Rémunération
"La visite à domicile ne survivra pas à l’été" : le cri d'alarme de SOS Médecins
02/04/2024
13
Assistant médical
"Il faut arriver à transposer l'assistant médical dans une notion d'équipe": aux Rencontres d'AVECsanté...
03/04/2024
4
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17