Les pharmaciens britanniques autorisés à prescrire des médicaments pour décharger les médecins

15/05/2023 Par Pauline Machard
International
Outre-Manche, les pharmaciens vont désormais pouvoir prescrire certains médicaments, dont la délivrance était jusqu’alors réservée aux médecins, et ce en vue de désengorger un système de santé surchargé. 
 

“Je veux m’assurer que tout le monde ait accès aux soins médicaux dont il a besoin, quand il a besoin”, a twitté mardi 9 mai le Premier ministre britannique. Dans cette optique, Rishi Sunak a annoncé une série de “mesures visant à faciliter la consultation de votre médecin généraliste et l’accès aux médicaments directement auprès de votre pharmacie”. Les officinaux pourront ainsi, relaie BFMTV, délivrer directement d’ici l’hiver prochain des médicaments pour sept pathologies courantes, des maux d’oreille aux maux de gorge en passant par les infections des voies urinaires, grâce à un investissement de 645 millions de livres du Gouvernement sur deux ans. Près d’un demi-million de femmes n’auront en outre plus besoin de voir une infirmière ou un médecin généraliste pour accéder à la contraception orale, elles pourront l’obtenir directement auprès de l’officine. Les Britanniques auront aussi la possibilité de consulter des kinés, des podologues, de réaliser des tests auditifs sans passer par le médecin. Cela devrait concerner jusqu’à 500 000 patients par an, prévoit le Gouvernement.

En étendant les compétences des pharmaciens, le Gouvernement britannique espère que moins de patients iront voir leur médecin généraliste. Il table sur le fait que ces mesures permettront de libérer environ 15 millions de rendez-vous au cours des deux prochaines années. “J’ai grandi en travaillant dans la pharmacie locale de ma mère, je sais donc à quel point elles [les officines] comptent pour la communauté, tweete Rishi Sunak. C’est pour cela que nous leur donnons les moyens d’en faire plus, et de nous aider à réduire les listes d’attente”.   [Avec BFMTV]  

 
Vignette
Vignette

SAS : accepterez-vous de partager votre agenda ?

Pierre Nevians

Pierre Nevians

Non

A tout problème complexe, il y a une solution simple .... et fausse. Il faut cesser de voir la médecine libérale comme une rustin... Lire plus

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17