Buzyn, Delfraissy, Fontanet... Ces médecins décorés de la Légion d'honneur au 1er janvier

03/01/2022 Par L. C.
Personnalités
Plus de 500 personnalités civiles se sont vu attribuer la Légion d’honneur au 1er janvier pour leurs "mérites éminents au service de la nation", dont 58 médecins. Parmi elles, on retrouve plusieurs membres du Conseil scientifique, l’ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn ainsi que trois médecins généralistes.  

 

Parue ce samedi 1er janvier au Journal officiel, la nouvelle promotion civile de la Légion d’honneur a distingué 547 personnalités, illustres ou inconnues du grand public. Elles se sont vu attribuer l’un des cinq grades de la plus haute distinction française (453 chevaliers, 72 officiers, 16 commandeurs, 5 grands officiers et un grand’croix) pour leurs "mérites éminents au service de la nation". 

Le domaine sanitaire, social et humanitaire représente un peu plus de 15% de cette promotion, plus traditionnelle que l’année précédente avec des décorés issus de 7 champs d’activités. Parmi les personnes décorées, on retrouve de nombreux médecins :  

 

Est élevé au grade de grand officier : 

  • Le Pr Claude Griscelli, professeur émérite de pédiatrie et de génétique médicale, immunologiste, ancien chef de service hospitalier, ancien directeur général de l’Inserm et cofondateur de l'Institut des maladies génétiques "Imagine". 

 

Est élevé au grade de commandeur : 

  • Le Pr Delfraissy, infectiologue, immunologiste et président du Conseil scientifique, qui guide le Gouvernement dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19. 

 

Sont élevés au grade d’officier : 

Dans cette catégorie, ont été décorés d’autres membres du Conseil scientifique : les Prs Jean-Laurent Casanova, Franck Chauvin, Arnaud Fontanet, et Bruno Lina.  

Mais aussi :

  • le Pr Claude Soussy, ancien chef de service hospitalier, expert en infection biologique auprès d’une instance nationale de défense des droits des malades ;
  • le Pr Albert Benhamou, PU-PH honoraire, acteur institutionnel et associatif dans les domaines de la santé et du numérique ; 
  • le Dr Claude Bachelard, ancien président du conseil consultatif et du comité consultatif de la réserve naturelle des Terres australes et antarctiques françaises ; 
  • et la Dr Rachel Bocher, directrice du pôle de psychiatrie d’un CHU. 

 

Sont élevés au grade de chevalier :  

L’ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn, nommée directrice exécutive de l'Académie de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) en septembre, a été promue chevalier de la Légion d’honneur. Une décoration qui a provoqué une vague de contestations, cette dernière ayant été mise en examen par la Cour de justice de la République pour "mise en danger de la vie d'autrui" dans sa gestion de l'épidémie. 

D’autres membres du Conseil scientifique sont faits chevaliers : 

  • la Pr Lila Bouadma, professeure des universités-praticien hospitalier du service de réanimation médicale et des maladies infectieuses d’un CHU ; 
  • le Dr Pierre-Louis Druais, généraliste, professeur de médecine générale;
  • le Pr Olivier Guerin, professeur des universités-praticien hospitalier en gériatrie dans un CHU ;
  • le Pr Jean-Marie  Malvy, professeur des universités-praticien hospitalier, responsable d’une unité en maladies infectieuses et tropicales dans un CHU ;
  • la Pr Angèle Manesse-Consoli, PU-PH en pédopsychiatrie dans un CHU ;
  • le Pr Yazdan Yazdanpanah, PU-PH, chef du service des maladies infectieuses dans un CHU ; 

Sont également faits chevaliers

  • la Dr Gaëlle Abgrall, psychiatre au Samu de Paris ; 
  • le Dr Hakim Ben-Amer, cardiologue ; 
  • le Pr Pierre Gibelin, PU-PH,
  • la Pr Marie-Aleth Richard, PU-PH ; 
  • la Dr Catherine Billard, neuropédiatre, présidente d’une association de recherche sur les troubles des apprentissages ;
  • la Dr Claire Fourcade, médecin coordinatrice d’un pôle de soins palliatifs de proximité d’un hôpital ;
  • le Pr François Genêt, PU-PH, chef de service d’une unité périopératoire du handicap et chef de pôle d’un hôpital ; 
  • le Dr Éric Oziol, chef du service de médecine hospitalière d’un CH ; 
  • le Dr Christophe Schmit, docteur en médecine, inspecteur général des affaires sociales ;
  • le Dr Gérard Lalande, médecin chercheur (Thaïlande) ; 
  • le Dr Claude Rosenthal, gynécologue obstétricien, président d’honneur d’une association d’aide et de soins aux femmes en situation de précarité ; 
  • le Dr Michèle Frey-Cabut, médecin conseil de l’Assurance maladie, lieutenant-colonel de sapeurs-pompiers volontaires ;
  • le Dr Christine Gardel, médecin, inspectrice générale des affaires sociales ;
  • Dr Thierry de Greslan, neurologue, chef de service au sein d’un CH territorial, Nouvelle-Calédonie ;
  • le Dr Materne Andrès, ancien chef de service hospitalier, ancien expert judiciaire près la cour d’appel de Colmar, ancien président d’une association régionale de protection de l’enfance et de l’adolescence ; 
  • le Pr Frédéric Batteux , PU-PH, chef du service d’immunologie d’un CHU ;
  • le Dr Jean Bedouelle, ancien chef du service d’orthopédie et de chirurgie pédiatrique d’un CH ;
  • le Dr Jean-Claude Benhaim, médecin généraliste ;
  • le Pr Emmanuel Chartier-Kastler, professeur des universités-praticien hospitalier, chef du service d’urologie d’un CHU, membre du comité scientifique et médical d’une fondation en faveur des invalides de guerre ;
  • la Dr Joëlle Courdeau, praticien hospitalier, cheffe de service et responsable de la structure interne de pneumologie d’un CH;
  • le Dr Edouard Devaud, praticien hospitalier, chef de service de l’unité des maladies infectieuses et tropicales d’un CH ;
  • la Dr Victoire Dor de Lastours, PU-PH du service de médecine interne d’un CHU ;
  • le Dr Patrick Ecollan, praticien hospitalier urgentiste, régulateur d’un service d’aide médicale urgente et directeur du Smur d’un CHU,
  • la Dr Catherine Fleureau, praticien hospitalier du service d’anesthésie-réanimation d’un CHU ;
  • la Dr Sandra Fournier, praticien hospitalier du service des maladies tropicales et infectieuses d’un CHU, cheffe du service de prévention du risque infectieux d’un groupement de CHU ;
  • la Dr Christine Francannet, médecin généticien, responsable de service de génétique médicale dans un CHU ;
  • le Pr Jacques Mangin, ancien professeur des universités-praticien hospitalier, ancien chef du service d’urologie d’un CHU ;
  • la Pr Carole Mathelin, professeure de gynécologie-obstétrique, cheffe du service de chirurgie d’un institut de cancérologie ;
  • la Pr Sophie Matheron, PU-PH du service des maladies tropicales et infectieuses d’un CHU ;
  • la Dr Béatrice Merlin-Defoin, médecin, responsable du service de veille sanitaire d’une ARS ;
  • le Pr Jean-François Payen de la Garanderie, PU-PH, responsable du pôle d’anesthésie-réanimation d’un CHU  ;
  • le Pr Michel Pinget, professeur émérite de médecine, président-fondateur et directeur exécutif d’un centre de recherche médicale ;
  • le Dr Philippe Poulain, chef de service de l’unité territoriale d’accompagnement et de soins palliatifs d’un établissement hospitalier et responsable médical du pôle d’hospitalisation à domicile d’un réseau de santé ;
  • le Pr Christian Rabaud, PU-PH du service d’hygiène hospitalière et maladies infectieuses et tropicales d’un CHU ; 
  • la Dr Régine Roussin, chirurgien cardiaque pédiatrique dans un CH ;
  • la Pr Amélie Servettaz, PU-PH, cheffe du service de médecine interne, maladies infectieuses et immunologie clinique d’un CHU ;
  • le Dr Norbert Skurnik, psychiatre, président d’un conseil scientifique et du comité d’éthique et de déontologie d’un groupement hospitalier universitaire;
  • la Pr Béatrice Vergier, PU-PH, cheffe du service d’anatomie et cytologie pathologiques d’un CHU;
  • la Dr Brigitte Escourrou, médecin, maître de conférences en médecine générale à la faculté de médecine Rangueil de l’université Toulouse III-Paul Sabatier ;
  • et le Dr Jean-Louis Nahon, biologiste, neuroendocrinologue, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique, directeur d’une unité mixte de recherche;
  • le Dr Pierre Stöckel, généraliste, lieutenant-colonel de sapeurs-pompiers professionnels.

Les membres restant du Conseil scientifique qui ne sont pas médecins ont également été décorés. Seules exceptions au sein du Conseil scientifique : Catherine Chirouze et Marie-Aleth Grard, déjà décorées par le passé. 

A noter également que la présidente de l’Ordre des pharmaciens, Carine Wolf-Thal, a été élevée au grande de chevalier de la Légion d’honneur. Christelle Ratignier-Carbonneil, directrice générale de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) et docteure en immuno-hématologie a aussi été faite chevalier. 

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

0 commentaire
2 débatteurs en ligne2 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17