Le parcours de Christelle Ratignier-Carbonneil, nouvelle directrice générale de l’ANSM | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le parcours de Christelle Ratignier-Carbonneil, nouvelle directrice générale de l’ANSM

Après le départ de Dominique Martin, nommé médecin-conseil national de la Caisse nationale de l’Assurance maladie, Christelle Ratignier-Carbonneil vient d'être nommée directrice générale de l’ANSM.
 

C’est désormais officiel. Christelle Ratignier-Carbonneil, directrice générale adjointe de l’ANSM depuis 2016, vient d’être nommée numéro 1 de l’Agence nationale de sécurité du médicament suite à la nomination de Dominique Martin en tant que médecin-conseil national de la Caisse nationale de l’Assurance maladie. La nomination de Christelle Ratignier-Carbonneil avait été proposée par le président de la République.

“Je m'emploierai chaque instant à ce que l'ANSM soit une agence à l'écoute de tous les usagers, de toutes leurs attentes, qu'elle soit capable d'être agile et résolument en prise avec son temps. Une agence au sein de laquelle, dans l'ensemble de ses activités, chaque décision, chaque action, soit guidée par un objectif de sécurité des patients exposés aux produits de santé”, a-t-elle déclaré.

Docteur en immuno-hématologie, Christelle Ratignier-Carbonneil a exercé plusieurs fonctions liées à l'évaluation clinique des médicaments au sein de l’ANSM entre 2002 et 2010, précise l’Agence dans un communiqué avant de rejoindre le cabinet du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé comme conseillère pour les produits et les industries de santé. Là, elle participe à créer le fonds d’indemnisation des victimes du Mediator, ainsi qu’à rédiger la loi sur le renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé.

En juin 2012, elle devient directrice adjointe à la Caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés et dirige le département des produits de santé, qui s’occupe notamment des activités relatives aux médicaments, aux dispositifs médicaux et aux actes de biologie, et des relations conventionnelles avec les pharmaciens d'officine, les professionnels des dispositifs médicaux et les biologistes médicaux libéraux.

Lors de son arrivée en tant que directrice générale adjointe de l’ANSM le 1er décembre 2016, elle s’est notamment attachée à “mieux intégrer l'expertise des patients et des professionnels de santé dans les décisions de l'agence”.

9 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…