Jeûne extrême, crudivorisme et antivax : les pseudo-thérapeutes boostés par le Covid et les théories complotistes | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Jeûne extrême, crudivorisme et antivax : les pseudo-thérapeutes boostés par le Covid et les théories complotistes

La mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) a enregistré plus de 3000 signalements en 2020, dont 40% en lien avec la santé et le bien-être. Avec la pandémie, les gourous prospèrent.
 

"Les signalements dans le domaine de la santé et du bien-être ne cessent d'augmenter", s'alarme la Miviludes dans son rapport annuel 2020. Pseudo-thérapeutes et autres coachs personnels représentent en effet 40% des 3008 signalements reçus en 2020, dont 686 ont été évalués comme sérieux.

Les pratiques thérapeutiques alternatives peuvent en effet être dangereuses dès lors qu'elles combinent idéologie, leader et sujétion psychologique. Avec la pandémie, elles ont trouvé un nouveau public, sensible à leurs trois idées principales : l'approche médicale ne prend pas en compte l'humain dans son ensemble ; la santé publique est sous l'influence de l'industrie pharmaceutique ; toutes les solutions sont à trouver dans la nature ou en soi.

 

"Se nourrir exclusivement de lumière et d'air"

Parmi les pratiques dans le viseur de la Miviludes, le jeûne extrême. Formalisée par l'Australienne Ellen Greve, elle impose de jeûner durant 21 jours, avant de pouvoir "se nourrir exclusivement de lumière et d'air". Ces stages sont responsables de plusieurs dizaines de décès à l'étranger et font l'objet de trois signalements en France.

Mais la personnalité la plus signalée (plus de 600 saisines, dont 70 en 2020) reste Thierry Casasnovas, adepte du crudivorisme, qui promeut sur sa chaine Youtube (526 000 abonnés) toutes sortes de traitements naturels, de l'arthrose à la dépression, en passant par l'autisme et les troubles "psy". "La crise sanitaire lui a permis de théoriser ses idées complotistes auprès d'une audience assez large, éloignée du discours public sur la santé", note la Miviludes.

De la santé au complotisme, il n'y a qu'un pas, que nombre de pseudo-thérapeutes ont franchi, tels le coach belge Jean-Jacques Crèvecœur qui explique qu'un complot de la 5G serait à l'origine de l'apparition du virus et pousse ses adeptes à refuser la vaccination.

Les mouvements religieux auraient également tiré partie de cette ambiance de fin du monde. Les Témoins de Jéhovah "ont profité de la crise sanitaire liée au Covid pour faire du prosélytisme abusif auprès de la population", dénonce la Miviludes, tandis que l'un des prédicateurs de l'Eglise universelle du Royaume de Dieu inciterait ses adeptes à ne pas respecter les mesures sanitaires puisque le virus n'affecte que ceux qui ne croient pas en Dieu.

2 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…