Vaccination des soignants : le ministère souligne une "belle progression" mais espère encore un "rattrapage" d'ici mi-septembre | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Vaccination des soignants : le ministère souligne une "belle progression" mais espère encore un "rattrapage" d'ici mi-septembre

A un mois de la date butoir fixée par le Gouvernement pour la vaccination obligatoire des professionnels de santé, le nombre de soignants ayant reçu le vaccin contre le Covid continue de croître, souligne Santé publique France dans son dernier bulletin hebdomadaire.

A l’approche du 15 septembre, date fixée par le Gouvernement à partir de laquelle la vaccination deviendra obligatoire pour les soignants, la couverture vaccinale des professionnels de santé continue d’augmenter, montre Santé publique France dans son dernier bulletin publié le 12 août. Une "belle progression" également souligné ce mardi par le ministère de la Santé dans son point presse.

Selon Santé publique France, au 10 août, 81% des professionnels exerçant en Ehpad ou dans les unités de soins de longue durée (USLD) avaient reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid, contre 76,8% le 3 août, - ils étaient à peine plus de 50% début mai. 68,2% d’entre eux ont désormais un schéma vaccinal complet (contre 64,7% au 3 août).

Un chiffre qui reste inférieur à celui des professionnels de santé libéraux : près de 90% d’entre eux avaient reçu au moins une dose le 10 août (89,7%) note SpF, contre 88,1% une semaine avant. Par ailleurs, 84,3% des professionnels libéraux ont une vaccination complète.

Dans les établissements de santé, Santé publique France a pu estimer la couverture vaccinale des soignants à partir des données de Vaccin Covid. Celle-ci s’établissait le 10 août à 81,3%, et à 70,1% pour la vaccination complète. L’agence sanitaire pointe cependant des "différences selon les catégories de professionnels".

Dans une étude menée avec le Geres (Groupe d'étude sur le risque d'exposition des soignants aux agents infectieux) du 12 au 26 juillet, et publiée le 12 août, elle soulève des taux plus faibles chez les élèves, internes et aides-soignants (41,9%, 55,1% et 55,2% avec au moins une dose et 32,2%, 42,4 et 43,3% pour la vaccination complète, contre 76,2% et 66,9% pour la vaccination avec au moins une dose et 70,6% et 59,9% pour la vaccination complète des médecins et autres paramédicaux).

"La loi portant obligation vaccinale de ces professionnels est entrée en vigueur le 9 août, on peut donc escompter encore un rattrapage de ces taux de vaccination entre le 9 août et le 15 septembre, date à laquelle les professionnels n’ayant pas entamé leur schéma vaccinal sont susceptibles d’être suspendus", espère le ministère de la Santé.

11 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…