Vaccin à ARNm : le délai minimum entre deux injections de nouveau réduit à trois semaines | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Vaccin à ARNm : le délai minimum entre deux injections de nouveau réduit à trois semaines

Alors que la vaccination des 12-17 ans vient de s’ouvrir, le ministère de la Santé a annoncé, hier, avoir décidé de rendre de nouveau possible un délai de seulement trois semaines entre deux injections de vaccin à ARN messager.

 

“Nous mettons en place une souplesse pour l’écart entre deux doses d’ARN messager”, a indiqué, ce mardi 15 juin, le ministère de la Santé lors du point presse hebdomadaire. L’objectif de cet assouplissement: augmenter les prises de rendez-vous pour les primo-injections avant les vacances d’été.

Le Gouvernement veut aussi accélérer la campagne vaccinale avec les deuxièmes injections, et ainsi protéger la population face à la menace des variants, notamment le Delta. Pour rappel, la barre des 30 millions de personnes ayant déjà reçu une première dose a été franchie le week-end dernier.

L’écart va ainsi être réduit dans la limite des 21 jours, conformément aux recommandations des laboratoires qui ont développé ces vaccins. Les délais avaient été étendus récemment, d’un minimum de 35 à 49 jours. La vaccination sur le lieu de vacances - déjà évoquée, restera par ailleurs une “exception”.

Le ministère n’a pas donné de chiffres précis concernant leurs objectifs en termes  de personnes vaccinées, mais a fait savoir qu’il souhaitait “aller le plus loin possible”, notamment, à au moins 90% de vaccinés chez les plus âgés (80% de primo-vaccinés chez les plus de 75 ans à ce jour), leur taux d’adhésion étant de plus de 90%.

A l’Assemblée nationale, le ministre de la Santé, Olivier Véran, s’est réjouit de l’augmentation des intentions vaccinales. “En janvier, on avait seulement 50% des Français qui avaient l'intention de se faire vacciner, avec des craintes portant surtout sur les vaccins à ARN messager, le Pfizer au premier chef”, a-t-il dit. Aujourd'hui, on a “80% des Français qui veulent se faire vacciner, ce qui fait de la France l'un des pays au top dans les classements.”

Soulignant que les vaccins à ARN messager “ont levé toutes les craintes”, le ministre a assuré que “beaucoup de vaccins” arriveront en juin, appelant les Français à prendre rendez-vous. Le ministère de l’Economie a précisé que 23 millions de doses de vaccins, surtout Pfizer et Moderna, seront livrées ce mois-ci, puis une autre livraison en même quantité en juillet, et “au moins autant en août”.

[avec AFP]

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…