[POINT COVID] Vaccination : "créneaux dédiés" dès ce week-end pour les enseignants et policiers de plus de 55 ans | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

[POINT COVID] Vaccination : "créneaux dédiés" dès ce week-end pour les enseignants et policiers de plus de 55 ans

Suivez sur Egora les dernières actualités sur l'épidémie de Covid-19, apparu au mois de décembre 2019 en Chine. 

 

 

 

Vendredi 16 avril

300 morts jeudi, la France franchit la barre des 100.000 morts
Trois cents personnes sont décédées du Covid-19 à l'hôpital ces dernières 24 heures, a indiqué jeudi Santé publique France, faisant ainsi franchir la barre des 100.000 morts en France depuis le début de l'épidémie, à l'hôpital et dans les Ehpad. La veille, le bilan était de 99.805 décès. Dans le même temps, le nombre de personnes atteintes de Covid dans les services de réanimation a continué à progresser, à 5.924 patients, soit 22 de plus que la veille. Un tel niveau de patients en réanimation n'avait plus été atteint depuis la première vague de l'épidémie en avril 2020, où plus de 7.000 personnes étaient en soins critiques. Au total, 30.668 malades diagnostiqués positifs au coronavirus se trouvent dans les hôpitaux français, soit 200 patients de moins que mercredi. En franchissant cette barre symbolique des 100.000 décès, la France rejoint en Europe la Grande-Bretagne (127.000 morts) et l'Italie (115.000 morts).

 

Vaccination : "créneaux dédiés" dès ce week-end pour les enseignants et policiers de plus de 55 ans
Des "créneaux dédiés" de vaccination seront ouverts dès ce week-end aux enseignants et policiers et gendarmes de plus de 55 ans, ainsi que plusieurs autres professions particulièrement exposées au Covid-19, a annoncé jeudi Jean Castex. Cette mesure concernera aussi les professeurs des écoles, collèges et lycées, les professionnels de la petite enfance, les policiers et gendarmes, les surveillants pénitentiaires, les agents spécialisés des écoles maternelles (Atsem) et les AESH (accompagnants d'enfants en situation de handicap, soit en tout environ 400.000 personnes, a précisé le Premier ministre en visitant un centre de vaccination à Saint-Rémy-les-Cheuvreuse.

 

Macron maintient prudemment l'objectif d'une réouverture à partir de la mi-mai
Emmanuel Macron a indiqué jeudi soir à une quinzaine de maires qu'il comptait toujours rouvrir des musées et des terrasses à partir de la mi-mai, avant de poursuivre une réouverture progressive, par étapes "toutes les trois semaines si tout va bien", ont indiqué à l'AFP plusieurs participants à cette visioconférence. Le chef de l'Etat a également confirmé que les établissements scolaires rouvriraient aux dates prévues (26 avril pour les écoles et 3 mai pour les collèges et lycées), dates selon lui "gravées dans le marbre", a précisé un maire. L'Elysée n'a pas commenté ces propos rapportés.

 

Le programme Covax veut lever 2 milliards de dollars pour réserver des vaccins
Le programme international Covax a lancé jeudi une campagne pour collecter 2 milliards de dollars supplémentaires afin de pouvoir réserver des doses de vaccins anti-Covid. Le système Covax permet aux 92 pays les plus pauvres d'obtenir des doses de vaccins, grâce à des fonds réunis par des donateurs. "Partout dans le monde, les gens devraient pouvoir avoir accès à des vaccins anti-Covid-19 rigoureusement testés, sûrs et efficaces", a déclaré le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken. "Tant que le virus se répand et se reproduit n'importe où sur la planète, cela représente une menace pour la population mondiale".

 

 

Jeudi 15 avril

 

Inde: record de 200.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures

L'Inde a enregistré un record de 200.000 nouveaux cas de Covid-19 au cours des dernières 24 heures, selon des données officielles publiées jeudi, alors qu'une deuxième vague de contaminations massive prend encore de l'ampleur dans le pays de 1,3 milliard d'habitants. Le nombre de contaminations quotidiennes a plus que doublé depuis début avril. L'Inde, qui a enregistré au total plus de 14,1 millions de cas, a déploré aussi 1.038 décès en 24 heures, soit près de 175.000 morts en tout, selon les données du ministère de la Santé. Le vaste pays d'Asie est devenu lundi le deuxième pays le plus touché par le Covid-19 en termes de nouvelles contaminations par jour, dépassant le Brésil.

 

La pause dans l'administration du vaccin Janssen prolongée aux Etats-Unis

La pause dans l'administration du vaccin Johnson & Johnson aux Etats-Unis est prolongée d'au moins une semaine, un groupe d'experts réunis mercredi ayant dit avoir besoin de plus de temps pour évaluer ses possibles liens avec la formation de graves caillots sanguins. La date de la prochaine réunion n'a pas été fixée, mais devrait se tenir d'ici sept à dix jours. Selon des présentations faites au groupe, les six premiers cas identifiés, ayant développé des cas graves de caillots sanguins en association avec des bas niveaux de plaquettes après leur injection, concernaient tous des femmes blanches sans antécédents de caillots sanguins, et l'une prenait un traitement contraceptif oral à base d'oestrogène/progestérone. Même si le lien avec le vaccin n'a pas été démontré, les scientifiques le considèrent comme la "cause probable" de ce phénomène. Les symptômes sont similaires aux rares effets secondaires observés après l'administration du vaccin AstraZeneca en Europe, a précisé Rochelle Walensky, directrice des CDC, avant la réunion.

 

Toujours près de 6.000 malades en réanimation

Environ 6.000 malades (5.902) étaient toujours en soins critiques et positifs au Covid-19 mercredi, avec 441 nouvelles admissions en 24 heures, selon les chiffres des autorités sanitaires. Un tel niveau de patients en réanimation n'avait plus été atteint depuis la première vague de l'épidémie en avril 2020, où plus de 7.000 malades étaient en soins critiques. Le nombre de nouvelles admissions reflue légèrement, après 555 mardi et 492 lundi, soit des niveaux équivalents au pic enregistré lors de la deuxième vague. Le nombre total de personnes hospitalisées se monte à 30.868, avec 2.072 admissions au cours des des dernières 24 heures, selon Santé publique France. La vaccination se poursuit, avec 11,6 millions de personnes ayant reçu une injection, soit 22,1% de la population majeure, et 4,1 millions ayant reçu les deux doses, soit 7,8% de la population majeure. Le nombre de décès à l'hôpital et en Epahd frôle les 100.000 personnes depuis le début de l'épidémie, avec 99.805, soit 297 nouveaux décès en 24 heures.

 

Au moins 7 millions de doses de vaccins supplémentaires au deuxième trimestre en France

Conséquence d'une accélération des livraisons de Pfizer/BioNTech à l'Union européenne, "ce sont plus de sept millions de doses supplémentaires qui seront livrées en France au deuxième trimestre pour mener la campagne de vaccination", a annoncé hier la ministre déléguée à l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher, sur Twitter. C'est la conséquence mécanique d'une annonce faite plus tôt dans la journée par la Commission européenne: la livraison par l'alliance Pfizer/BioNTech de 50 millions de doses supplémentaires sur le trimestre pour l'ensemble de l'UE. La livraison de ces doses, initialement prévue au 4e trimestre, commencera dès avril, a précisé Bruxelles. Pour la France seule, l'accélération des livraisons va porter à plus de 90 millions - contre 83 auparavant - le nombre de doses de ce vaccin livrées au 2e trimestre sur un total d'environ 150 millions: le Pfizer/BioNTech représente donc largement plus que tous les autres vaccins confondus.

 

Moscou assure que le Spoutnik V n'a pas causé de thromboses

"Une analyse complète des effets indésirables lors des essais cliniques et au cours de la vaccination de masse avec le Spoutnik V a montré qu'il n'y avait pas eu de cas de thrombose veineuse cérébrale", a indiqué l'institut de recherche Gamaleïa, qui a développé ce vaccin. Les vaccins AstraZeneca et Johnson & Johnson sont actuellement suspectés d'avoir provoqué plusieurs dizaines de cas de ces très rares caillots sanguins, dont certains mortels, poussant les autorités de plusieurs pays à restreindre leur utilisation. Tous deux utilisent la même technologie que le Spoutnik V : les adénovirus. L'institut Gamaleïa a toutefois souligné que "tous les vaccins basés sur des vecteurs par adénovirus sont différents et ne peuvent être directement comparés". Il précise que la sécurité du Spoutnik V est renforcée par "une technologie de purification en quatre étapes" que l'Institut dit être prêt à partager avec d'autres producteurs pour "minimiser les risques d'effets secondaires".

 

Le Malawi va détruire 16.000 vaccins expirés

Plus de 16.000 doses de vaccin ont atteint leur date de péremption et vont être détruits au Malawi, après être arrivés dans le petit pays pauvre d'Afrique australe il y a trois semaines, a-t-on appris mercredi auprès du ministre de la Santé. Sur ce lot de 102.000 doses envoyées par l'Union africaine (UA), quelque 16.400 n'ont pas été utilisées et ont expiré mardi, a précisé à l'AFP Charles Mwansambo. Sur le total de 530.000 doses reçues dans le pays via le programme Covax, le Gouvernement indien et l'UA, toutes du vaccin AstraZeneca, 46% ont été utilisées à ce jour, a-t-il avancé. Depuis les premières vaccinations en mars, le Malawi a seulement vacciné 300.000 personnes sur les 11 millions ciblés, soit un objectif de quelque 60% de la population "pour être suffisamment protégés", selon le ministre.

 

La Belgique va rouvrir les terrasses des cafés et restaurants le 8 mai

Les cafés et restaurants de Belgique, contraints de fermer fin octobre en raison de la pandémie de Covid, pourront rouvrir leurs terrasses le samedi 8 mai en limitant le nombre de consommateurs par table, a indiqué à l'AFP une source gouvernementale, confirmant des informations des médias. Cette date marquera également la fin du couvre-feu, remplacé par une interdiction des rassemblements de plus de trois personnes à l'extérieur entre minuit et 5.Par ailleurs, le pays, où franchir les frontières pour un séjour touristique ou tout motif non essentiel était interdit depuis fin janvier, rétablit cette possibilité à partir de lundi -date de la rentrée scolaire, a annoncé mercredi le Premier ministre, Alexander De Croo. Pour les retours de "zone rouge", des tests resteront obligatoires aux premier et septième jours ainsi que l'observation d'une quarantaine, avec si besoin des contrôles de police à domicileLes voyages non essentiels dans l'UE resteront "déconseillés", a précisé le dirigeant libéral flamand lors d'une conférence de presse. Pour les déplacements hors de l'UE, les règles européennes restent en application.

 

L'EMA prévoit de s'exprimer sur le vaccin Janssen "la semaine prochaine"

L'Agence européenne des médicaments (EMA) prévoit de s'exprimer la semaine prochaine sur le vaccin Janssen (Johnson & Johnson) contre le Covid-19, dont l'utilisation a été suspendue aux Etats-Unis et en Afrique du Sud en raison de l'apparition rare de graves caillots sanguins. "L'EMA enquête sur tous les cas signalés et décidera si une action réglementaire est nécessaire" et "prévoit actuellement de publier une recommandation la semaine prochaine", a déclaré le régulateur, qui reste pour l'instant d'avis que les bénéfices l'emportent sur les risques. Le vaccin de...

98 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…