[POINT COVID] Deux clusters identifiés dans des boites de nuit | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

[POINT COVID] Deux clusters identifiés dans des boites de nuit

Suivez sur Egora les dernières actualités sur l'épidémie de Covid-19, apparu au mois de décembre 2019 en Chine. 

 

 

Vendredi 23 juillet

Les contaminations en France au plus haut depuis le début mai

Dans son bilan du 22 juillet, Santé publique France fait état de 21 909 contaminations au cours des dernières 24 heures. Pour retrouver un tel niveau, il faut remonter au 5 mai. Le taux de positivité augmente également, s'élevant à 3.2% en moyenne sur sept jours. La pression hospitalière reste modérée : l'agence sanitaire fait état de 6.832 hospitalisations, le nombre le plus bas depuis octobre 2020. C'est presque deux tiers de moins que deux mois auparavant. Et parmi ces patients, seuls 868 sont dans un service de soins critiques, soit sept de plus que la veille. Toutefois la situation pourrait se dégrader, a mis en garde Olivier Véran au Sénat : "La baisse s'est ralentie, et dans cinq régions, notamment celles du sud, on voit qu'il commence à y avoir une augmentation du nombre de patients en réa", a-t-il expliqué au Sénat.

 

Pour le Pr Delfraissy, il est impératif de maintenir le port du masque dans les lieux fréquentés

Il est impératif de maintenir les gestes barrières, comme le port du masque dans les lieux fréquentés, face à la résurgence épidémique causée par le variant Delta du coronavirus, a insisté vendredi le président du conseil scientifique, le Pr Jean-François Delfraissy. Dans un "contexte de contamination très large, il faut revenir aux mesures barrières simples", a déclaré le président de l'instance sur BFMTV. Même "si vous être vacciné et que vous êtes dans une situation de foule, portez le masque", a-t-il souligné. "Dans des zones du littoral où il y a énormément de monde, oui le port du masque m'apparaît raisonnable", a-t-il encore dit. Il a également estimé qu'il était "dangereux" en termes épidémiques de fréquenter les boîtes de nuit, rouvertes avec pass sanitaire, assurant qu'elles avaient dans plusieurs pays, notamment aux Pays-Bas, été à l'origine de pic de contaminations.

 

Deux clusters identifiés dans des discothèques de l'Est de la France

Deux foyers de contaminations au Covid-19 ont été identifiés dans des discothèques situées dans l'Est de la France. Au Discopolis de Charmes, dans les Vosges, "un cluster au variant indien a été détecté parmi les habitants du secteur. Le contact tracing effectué par l'Assurance Maladie a permis d'identifier 44 personnes", détaille un communiqué de la préfecture et de l'ARS du Grand Est. Les personnes touchées ont été contaminées au cours de trois soirées, les 13, 16 et 17 juillet, et les chiffres pourraient encore augmenter puisque 1.000 cas contacts ont été identifiés, selon l'ARS. Par ailleurs, à Mathay, dans le Doubs, 66 personnes ont été testées positives après également trois soirées les 13, 16 et 17 juillet au Cario Club, a indiqué de son côté l'ARS Bourgogne Franche-Comté. L'établissement a d'ores et déjà fermé ses portes, a précisé la préfecture du Doubs.

 

UE : plus de la moitié des adultes totalement vaccinés contre le Covid-19

Deux cents millions d'Européens ont été complètement vaccinés contre le Covid-19, soit 54.7% de la population adulte, a annoncé jeudi la Commission européenne. "Nous avons 68,4% des adultes dans l'UE qui ont déjà eu leur première dose", a précisé la porte-parole, Dana Spinant, qui s'est réjouie de ces "progrès très tangibles". "Nous sommes maintenant parmi les régions du monde qui ont vacciné le plus. Mais il est important que ces progrès soient répartis de manière plus équilibrée pour qu'il n'y ait pas d'îlots où le virus puisse se propager et muter", a-t-elle ajouté. La Commission européenne a fixé un objectif de 70% des adultes vaccinés cet été.

 

117 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…