[POINT COVID] Plus d'un million de personnes vaccinées en France | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

[POINT COVID] Plus d'un million de personnes vaccinées en France

Suivez sur Egora les dernières actualités sur l'épidémie de Covid-19, apparu au mois de décembre 2019 en Chine. 

 

 

 

 

 

Lundi 25 janvier 

 

Nouvelles restrictions aux Etats-Unis où 25 millions de cas ont été recensés 

Alors que la barre des 25 millions de cas de Covid a été franchie ce week-end, le nouveau président américain Joe Biden s'apprête à restaurer, ce lundi, des restrictions d'entrée aux Etats-Unis, notamment pour les étrangers ayant séjourné en Grande-Bretagne et en Afrique du Sud, où sont apparus des variants plus contagieux. Selon un responsable à la Maison blanche, les étrangers ayant séjourné également dans une bonne partie de l'Europe ou encore au Brésil seront aussi concernés. Selon l'université Johns Hopkins, les Etats-Unis déplore à ce jour plus de 419.000 victimes du Covid.

 

Toujours plus d'hospitalisations en France

Selon les dernières données de Santé publique France, le nombre de personnes hospitalisées pour cause de Covid a franchi ce dimanche la barre des 26.000, au plus haut depuis décembre. Sur les dernières 24 heures, 918 personnes sont entrées à l'hôpital. Parmi les personnes hospitalisées, 2.955 se trouvent en réanimation, dont 175 ont été admises ces dernières 24 heures. C'est environ 200 personnes de plus que la semaine précédente.
Parmi les personnes testées, le taux de positivité était de 7,1%, contre 6,6% dimanche 17 janvier. Au total, 18.436 personnes ont été testées positives au Covid dimanche. Par ailleurs, la France déplorait dimanche 172 décès supplémentaires, portant le nombre total de morts causées par l'épidémie à 73.049.

 

Plus d'un million de Français vaccinés

Quatre semaines après le lancement de la campagne en France, le Premier ministre s'est réjoui d'avoir franchi le cap du million de vaccinés contre le Covid, l'objectif initial pour le mois de janvier. Dans un message publié sur Twitter, Jean Castex a tenu à remercier, ce samedi, tous les acteurs politiques et de santé qui ont permis d'atteindre cette objectif.  Alors que des retards dans les livraisons de doses suscitent l'inquiétude et l'agaçement, la ministre de l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher, s'est montrée confiante quant à la poursuite de la campagne. "Nous avons de nouveaux vaccins qui arrivent, nous avons Pfizer qui augmente ses capacités de production", a-t-elle déclaré samedi matin sur France Inter. Selon elle, l'objectif de vacciner "15 millions de personnes" d'ici le mois de juin sera "dépassé".

 

Pour l'OMS, il est trop tôt pour déterminer l'origine du virus

"Il est clairement trop tôt pour parvenir à une conclusion sur l'endroit où est né ce virus, que ce soit en Chine ou hors de Chine", a déclaré le directeur chargé des questions d'urgence sanitaire à l'OMS, Michael Ryan, lors d'une conférence de presse. Alors qu'une équipe d'experts de l'Organisation est arrivée il y a dix jours à Wuhan (Chine), où les premiers cas de Covid ont été signalés,, Michael Ryan a indiqué que  "toutes les hypothèses [étaient] sur la table". "Il existe différentes [...] observations scientifiques dans différentes parties du monde", a-t-il ajouté, "c'est un grand puzzle et on ne peut avoir une vision d'ensemble en regardant une des 10.000 pièces d'un puzzle." Les rumeurs concernant l'apparition du Sars-CoV-2 vont bon train. De son côté, la Chine a, à plusieurs reprises, laissé entendre que le virus serait apparu hors de ses frontières.

 

Le président mexicain testé positif au Covid-19

"Je regrette de vous informer que j'ai été contaminé au Covid-19. Les symptômes sont légers mais je suis déjà un traitement médical", a déclaré le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador, âgé de 67 ans. Le dirigeant de gauche, qui n'utilise pas de masque dans les lieux publics, a maintenu l'essentiel de ses activités pendant la pandémie. Il a désigné la secrétaire à l'Intérieur, Olga Sánchez, pour le remplacer pour sa conférence de presse quotidienne. Le président, qui souffre d'hypertension, a également connu des problèmes cardiaques pour lesquels il a été hospitalisé en 2013.

 

Vendredi 22 janvier

 

Tests PCR exigés avant l'arrivée en France pour les voyageurs européens dès dimanche

 La France exigera, à partir de dimanche à 00h00, un test PCR négatif réalisé 72 heures avant le départ pour la plupart des voyageurs européens voulant entrer sur son territoire, a annoncé le président Emmanuel Macron au Conseil européen, a rapporté l'Elysée tard jeudi soir. Cette obligation s'appliquera "hors voyages essentiels", a précisé l'Elysée : "Les travailleurs frontaliers et le transport terrestre seront en particulier exemptés".

Paris avait déjà décidé le 14 janvier de soumettre à cette règle les voyageurs en provenance d'un pays extérieur à l'Union européenne (UE).

 

Près de 23.000 nouveaux cas en 24 heures en France

Le nombre de personnes infectées par le Covid-19 ne faiblit pas avec 22.848 nouveaux cas enregistrés jeudi, selon les données publiées sur le site du gouvernement. Environ 20.000 nouveaux cas sont comptabilisés chaque jour depuis le début de l'année, bien loin des 5.000 espérés à la mi-décembre par l'exécutif.

Le nombre de cas de Covid confirmés frôle la barre des trois millions depuis le début de l'épidémie, à 2.987.965. Avec 346 nouveaux décès en 24h, le Covid-19 a désormais causé la mort de 71.998 personnes en France depuis le début de l'épidémie, selon les données du gouvernement.

 

Vaccin Covid-19: "surbooking" dans une trentaine de départements

Une trentaine de départements font face à une situation de "surbooking" dans certains centres de vaccination, a affirmé jeudi le ministre de la Santé Olivier Véran, pour qui certains "ont fait preuve de beaucoup d'enthousiasme". "Ce n'est pas parce que vous ouvrirez plus de centres que vous aurez plus de vaccins", a réaffirmé le ministre de la Santé devant la commission des lois du Sénat. Selon lui, il a fallu répartir les doses dans plus de centres. "Il y en a plus de 900", avait-il affirmé mardi sur France Inter.

 

Le gouvernement ne peut limiter le regroupement familial pour cause de Covid, juge le Conseil d'Etat

Le Conseil d'Etat a suspendu jeudi le gel de la délivrance de visas de regroupement familial aux conjoints et enfants d'étrangers non-européens résidant en France, décidé par le gouvernement à cause de la crise sanitaire.

Saisi par plusieurs associations dont la Ligue des droits de l'Homme et la Cimade, le Conseil d'Etat a estimé que cette mesure portait "une atteinte disproportionnée au droit à la vie familiale normale et à l'intérêt supérieur de l'enfant", a-t-il indiqué dans un communiqué accompagnant sa décision.

 

Pas de changement des vacances de février à ce stade, affirme Blanquer

Les vacances de février ont "vocation à être maintenues" aux dates prévues à se stade malgré le fort niveau persistant de propagation du Covid-19, a indiqué vendredi le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer, en décrivant une situation sanitaire stable en milieu scolaire.

"On a toujours tous les scénarios en tête mais les vacances de février ont vocation à être à la date prévue, de durer deux semaines pour chacune des zones et de ne pas être changées", a déclaré Michel Blanquer sur RTL, tout en précisant que cette décision "peut encore évoluer en fonction de la situation".  "Mon objectif sur ce point comme d'autres est de tenir au maximum les calendriers de façon à ne pas troubler les familles", a-t-il ajouté.

 

Variants du virus: l'agence sanitaire européenne appelle à préparer des mesures plus strictes

L'agence européenne chargée des épidémies a appelé jeudi ses membres à se tenir prêts à prendre des mesures plus strictes "dans les semaines à venir" pour contenir la progression des nouveaux variants du coronavirus, en relevant d'un cran son niveau de vigilance.

 "Le message essentiel est de se préparer à une escalade rapide de la rigueur des mesures (pour contrer le virus) dans les semaines à venir afin de préserver les capacités de soins, ainsi que d'accélérer les campagnes de vaccination", écrit le Centre de prévention et de contrôle des maladies (ECDC).

L'ECDC, qui regroupe les 27 pays de l'Union européenne ainsi que le Royaume-Uni, la Norvège et l'Islande, a relevé à "élevé/très élevé" son évaluation des risques sanitaires liés aux nouveaux variants, contre "élevé" dans sa première évaluation fin décembre.

 

Plus de 50.000 morts en Allemagne depuis le début de la pandémie

Le nombre total de décès provoqués par le coronavirus en Allemagne a franchi vendredi le seuil des 50.000, a annoncé l'institut de veille sanitaire Robert Koch (RKI), au moment où le pays a prolongé jusqu'à mi-février son arsenal anti-Covid.

 

Les Etats-Unis de retour à l'OMS

Prenant l'exact contrepied de Donald Trump, la nouvelle administration américaine a fait son grand retour jeudi à l'OMS, l'assurant de son soutien financier et saluant son rôle de chef de file dans la lutte contre la pandémie.

Parallèlement, Joe Biden a promis une mobilisation comme "en temps de guerre" face au Covid-19. En signant une série de dix décrets, il a annoncé que toute personne arrivant par avion aux Etats-Unis devrait présenter un test négatif à son arrivée et "observer une quarantaine". Il a également rendu obligatoire le port du masque dans les bâtiments fédéraux.

  

L'UE appelle à limiter les voyages

 L'Union européenne a appelé à éviter les voyages non essentiels entre les pays du bloc pour faire face à la menace des nouveaux variants du coronavirus, jugeant la situation sanitaire "très grave", à l'issue d'un sommet des Vingt-Sept par vidéoconférence jeudi.

 

JO de Tokyo cet été, assure le CIO

Le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach est convaincu que les Jeux olympiques de Tokyo se tiendront comme prévu cet été. "Il n'y a pas de plan B", a-t-il dit. 80% des Japonais s'opposent à la tenue des JO cette année, selon un sondage.

  

Madrid suspend la vaccination du personnel soignant

La région de Madrid a annoncé suspendre temporairement l'administration de vaccins contre le Covid-19 au personnel soignant, invoquant un manque de doses dont elle juge le gouvernement espagnol responsable.

 

Le président argentin reçoit le vaccin Spoutnik V -

Le président argentin Alberto Fernandez s'est fait administrer une première dose de Spoutnik V, le vaccin russe contre le Covid-19. Il est l'un des premiers présidents à se faire administrer le vaccin développé par le laboratoire Gamaleya.

  

Plus de 60 pays vaccinent

Plus de 54 millions de doses de vaccins antiCovid-19 ont été administrées dans au moins 63 pays ou territoires, selon un comptage réalisé par l'AFP à partir de sources officielles jeudi.

Mais l'accès aux vaccins est très inégal, 12 pays concentrant plus de 90% des doses injectées. Israël est, de loin, le plus en avance : plus d'un quart de sa population a déjà reçu au moins une dose.

  

Plus de deux millions de morts

La pandémie a fait plus de 2,075 millions de morts dans le monde et plus de 96,8 millions de cas de contamination ont été diagnostiqués, selon un bilan établi jeudi par l'AFP à partir de sources officielles.

Les Etats-Unis sont le pays comptant le plus de morts (409.667), suivis par le Brésil (214.147), l'Inde (152.869), le Mexique (144.371) et le Royaume-Uni (93.290).  Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations fondées sur des bases statistiques.

 

 

 

 

 

Jeudi 21 janvier

Le nombre de patients en réanimation au plus haut depuis mi-décembre
La tendance à la hausse des hospitalisations de malades du Covid-19 s'est poursuivie mercredi, avec un nombre de patients en réanimation au plus haut depuis mi-décembre, selon les chiffres de Santé publique France. L'autorité sanitaire dénombre 2.842 patients en "réa", donc atteints de formes graves de la maladie, un chiffre jamais atteint depuis le 15 décembre, et qui n'a cessé d'augmenter depuis 10 jours. Le nombre de malades hospitalisés au total a grimpé à 25.650, le plus élevé depuis le 8 décembre. Ce sont 292 patients qui sont entrés en réanimation en 24 heures, et 1.911 à l'hôpital. Le nombre de cas approche la barre des trois millions depuis le début de l'épidémie, à 2.965.117, soit près de 27.000 supplémentaire en un jour. Quant aux décès, Santé publique France en recense 71.652 depuis le début de l'épidémie, dont 316 enregistrés sur les dernières 24 heures. La campagne de vaccination s'est nettement accélérée, "désormais ouverte à l'ensemble des personnes de plus de 75 ans ainsi qu'aux personnes vulnérables à très haut risque", rappelle le ministère de la Santé. Celui-ci recensait mercredi soir 692.777 personnes vaccinées depuis fin décembre, soit plus de 100.000 de plus que la veille. Le taux de positivité des personnes testées est resté à 6,7%, comme la veille.

 

Muselier affirme qu'AstraZeneca "a pris en considération" sa demande d'achat en direct
Le groupe AstraZeneca a "pris en considération" la demande adressée par le président (LR) de Régions de France, Renaud Muselier, qui avait écrit à quatre laboratoires pour connaître les conditions d'achat du vaccin contre le Covid-19, a-t-il indiqué mercredi à l'AFP. "Nous avons reçu une réponse négative de Pfizer, mais une autre d'AstraZeneca qui prend en considération notre demande", a-t-il expliqué après avoir demandé début janvier à l'Etat "d'autoriser" les régions à acheter elles-mêmes des vaccins afin "d'être plus actifs, plus dynamiques et plus rapides" dans la campagne de vaccination. Selon un courrier daté du 11 janvier, consulté par l'AFP, le président d'AstraZeneca France Olivier Nataf dit avoir "pris connaissance avec un particulier intérêt" de la demande deRenaud Muselier. Il ajoute transmettre "dès aujourd'hui votre sollicitation à nos équipes en charge de la commercialisation et de la production au niveau européen afin de connaître les possibilités que je vous communiquerai aussitôt". Légalement, rien n'empêche les régions d'acheter elles-mêmes des vaccins. Selon le président de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, le groupe américain Moderna lui a répondu par oral en l'invitant à "s'entendre avec le gouvernement". Le quatrième groupe, le français Sanofi, qui ne dispose pas de vaccin pour l'instant, n'a pas encore répondu à ce courrier envoyé il y a 15 jours. Renaud Muselier, qui rappelle que sa région est la plus touchée par le Covid-19, a rejeté les critiques de la majorité présidentielle de faire de l'électoralisme à l'approche du scrutin régional qui devrait avoir lieu en juin: "Oui, nous sommes en campagne, mais en campagne de vaccination", a-t-il répondu.

 

Feu vert de l'Assemblée nationale à l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 1er juin
Par 113 voix contre 43, l'Assemblée nationale a donné mercredi son feu vert à la prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 1er juin face à l'épidémie de Covid-19, en dépit de l'opposition de la gauche comme de la droite. Le projet de loi de prorogation sera au menu du Sénat en première lecture mercredi prochain, en vue d'une adoption définitive avant le 16 février, date actuelle de fin d'application de ce régime d'exception.

 

Royaume-Uni : "des chiffres effroyables"
Le Royaume-Uni a enregistré mercredi 1.820 décès supplémentaires, un nouveau record quotidien qui porte à 93.290 morts le bilan de la pandémie dans le pays, le plus lourd en Europe. Jugeant ces chiffres "effroyables", le Premier ministre Boris Johnson a averti: "cela va continuer car ce à quoi nous assistons est le résultat du nouveau variant".

 

Le Chili autorise le vaccin chinois CoronaVac
Le Chili a autorisé le vaccin CoronaVac contre le Covid-19 du laboratoire chinois Sinovac, ont annoncé mercredi les autorités qui ont passé commande de 10 millions de doses, mais il ne sera pas utilisé pour vacciner la population âgée de plus de 60 ans. L'Institut de santé publique (ISP) a déterminé que le CoronaVac, dont des essais cliniques ont été effectués au Chili, avait une efficacité de 78% et une première livraison de 1,9 million de doses est attendue d'ici fin janvier. Le CoronaVac sera seulement administré aux Chiliens âgés de 18 à 60 ans car l'ISP a estimé ne pas détenir pour l'heure de preuve suffisante de son efficacité pour les personnes âgées de plus de 60 ans. Outre la Chine, le vaccin du laboratoire Sinovac n'est administré que dans trois autres pays : l'Indonésie, le Brésil et la Turquie. La Turquie a affirmé que celui-ci était efficace à 91,25%, un taux très supérieur à celui de 0,38% annoncé au Brésil et à celui de 65,3% annoncé en Indonésie. Le vaccin de Sinovac est le second approuvé au Chili qui a lancé le 24 décembre sa campagne de vaccination des personnels médicaux et des personnes âgées avec celui de Pfizer/BioNTech, dont 44.000 nouvelles doses ont été livrées mercredi. Le président chilien Sebastian Piñera a annoncé l'achat d'un total de 30 millions de doses pour vacciner en deux injections 15 à 18 millions d'habitants d'ici fin juin.

 

Cuba espère produire 100 millions de doses de son vaccin anti-Covid en 2021
La Havane, 20 jan 2021 (AFP) - Cuba espère produire 100 millions de doses de son vaccin contre le coronavirus en 2021 et immuniser toute sa population dès cette année, a annoncé mercredi le directeur de l'institut Finlay, qui pilote deux des quatre projets en essais cliniques. "Nous avons la capacité pour fabriquer 100 millions de doses" de Soberana 2, le candidat-vaccin le plus avancé, a déclaré le docteur Vicente Vérez lors d'une conférence de presse. Et "si tout va bien, cette année toute la population (cubaine) sera vaccinée". Lundi, Soberana 2 est passé à la phase II b, qui implique 900 candidats. Si elle est couronnée de succès, il entrerait en phase III (la dernière avant approbation), avec 150.000 volontaires, en mars. L'objectif est de lancer la campagne de vaccination au premier semestre: pour les Cubains, le vaccin sera gratuit mais pas obligatoire. Il sera aussi proposé en "option" aux touristes visitant l'île, a indiqué le docteur Vérez. Quatre candidats sont en préparation: Soberana 1 et 2, Abdala et Mambisa, tous en phase d'essais cliniques (phase I ou II). Les trois premiers sont administrés par injection, le quatrième par spray nasal.

 

Les frontières du Canada fermées un mois de plus, jusqu'au 21 février
Le Canada a annoncé mercredi une nouvelle prolongation d'un mois, jusqu'au 21 février, de la fermeture de ses frontières aux étrangers dont la présence n'est pas jugée essentielle. Depuis mars dernier, les voyageurs arrivant au Canada, qu'ils soient Canadiens ou non, sont soumis à une quarantaine obligatoire de 14 jours afin d'éviter la propagation du coronavirus. Depuis début janvier, ils doivent en plus présenter un test négatif au Covid-19 datant de moins de trois jours pour pouvoir s'envoler pour le Canada.

 

Bangladesh : les premières vaccinations contre le Covid-19 prévues la semaine prochaine
Le Bangladesh a réceptionné jeudi deux millions de doses de vaccin contre le Covid-19, et prévoit de commencer à vacciner ses 168 millions d'habitants dès la semaine prochaine. Le gouvernement prévoit de vacciner de 500 à 600 médecins et infirmières au début de semaine prochaine, avant une campagne nationale de vaccination début février, a déclaré à l'AFP Maidul Islam Prodhan, porte-parole du ministère de la Santé. La livraison jeudi des doses du vaccin AstraZeneca, fabriqué par le Serum Institute of India (SII), fait partie d'un programme de dons du gouvernement indien à ses voisins, mis en oeuvre cette semaine. Dans le même temps, Zahid Maleque, ministre de la Santé, a annoncé que le Bangladesh achetait 30 millions de doses supplémentaires du même vaccin et prévoyait de réceptionner des lots de cinq millions de doses chaque mois.Le Bangladesh déplore à ce jour la mort de 8.000 malades du Covid-19, bien que la pandémie ne l'ait finalement pas aussi durement frappé que ce que l'on pouvait redouter, avec ses villes bondées et seulement 600 lits dédiés aux soins intensifs.

 

 

Mercredi 20 janvier

Les admissions en réanimation en hausse en France

Le nombre de personnes atteintes du Covid-19 hospitalisées en réanimation a franchi lundi la barre des 2.800 personnes, pour la première fois depuis mi-décembre, d'après le dernier bilan publié par Santé publique France. Au total, 25.584 patients Covid sont hospitalisés en France, dont 1.666 sont entrés entre dimanche et lundi. Au cours des dernières 24 heures, 404 personnes sont décédées, portant le bilan total de l'épidémie à 70 686 décès.

 

Mauricette a reçu la seconde injection

La première Française vaccinée a reçu la seconde injection du vaccin de Pfizer/BioNTech, a indiqué le ministère de la Santé au Parisien. Mauricette, âgée de 71 ans, avait reçu la première injection le 27 décembre dernier. Elle a donc reçu la seconde dose 23 jours plus tard, le ministère assurant que le délai de 21 jours entre les deux injections reste la règle.

 

Des déprogrammations limitées lors du second confinement

Lors de ses vœux à la presse, mardi 19 janvier, la Fédération hospitalière de France (FHF) a livré un premier bilan du confinement de l'automne. Contrairement au printemps, où l'activité de chirurgie avait chuté de 70% et l'activité de médecine de 45%, "il n'y a pas eu de déprogrammations massives, d'écrasement de l'activité", a souligné le président de la FHF, Frédéric Valletoux. D'après les chiffres dont dispose la FHF, représentant 85% des établissements publics, l'activité de chirurgie a connu une baisse de 15% et l'activité de médecine de 5% en novembre.

 

La Nouvelle-Calédonie débute sa campagne de vaccination… par l'entourage des voyageurs

Rare territoire de la planète où le Covid ne circule pas, la Nouvelle-Calédonie a accordé la priorité vaccinale aux personnes en contact avec les voyageurs arrivant dans l'archipel : personnels des compagnies aériennes, de l'aéroport, du port autonome ou de l'industrie minière en contact avec les minéraliers étrangers. Soit une population cible de 2.500 personnes. Les voyageurs pour motifs impérieux ou obligés de faire des allers-retours entre la Nouvelle-Calédonie et l'extérieur pourront également être vaccinés. Viendront ensuite les soignants et les personnes âgées. "Cette stratégie est adaptée au contexte épidémiologique, c'est à dire qu'il n'y a pas de circulation du virus au sein de la population calédonienne", a expliqué Michel Belec, médecin inspecteur à la Direction des Affaires sanitaires et sociales.

 

L'Union européenne veut que les états membres aient vacciné 70% des adultes d'ici fin août

La Commission européenne a appelé mardi les pays de l'UE à "accélérer" les vaccinations pour protéger 70% des adultes d'ici fin août contre le coronavirus, et 80% des professionnels de la santé et des plus de 80 ans d'ici mars. "Les vaccinations doivent accélérer", a exhorté la commissaire européenne à la Santé, Stella Kyriakides, lors d'une conférence de presse, alors que la lenteur du démarrage de ces campagnes dans les 27 par rapport au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et Israël, notamment, a été critiquée.

 

La Serbie, premier pays européen à administrer le vaccin chinois de Sinopharm

La Serbie vient de lancer sa campagne de vaccination avec les trois vaccins dont elle dispose : le vaccin Pfizer/BioNTech, le vaccin russe Spoutnik V et le vaccin chinois Sinopharm. Le ministre de la Santé Zlatibor Loncar a été le premier à recevoir le vaccin chinois. "C'est le seul moyen de retourner à une vie normale, pour que le pays commence à fonctionner comme avant le coronavirus. Les citoyens n'ont aucune raison d'avoir des soupçons, il s'agit de vaccins qui sont tous très sûrs", a-t-il déclaré à la télévision d'Etat (RTS). Sinopharm revendique une efficacité de 79% pour son vaccin.

 

L'Italie veut poursuivre Pfizer pour les retards de livraison du vaccin

L'Italie compte prendre "dans les prochains jours" des actions légales contre le laboratoire Pfizer en raison des retards de livraisons de ses vaccins, a annoncé mardi soir le patron de la cellule de crise italienne pour la pandémie, Domenico Arcuri. "La campagne de vaccination ne peut pas être ralentie, encore moins pour l'administration des deuxièmes doses à de nombreux Italiens qui ont déjà reçu la première", a-t-il souligné. Vendredi dernier, Pfizer et son associé BioNTech avaient annoncé de façon inopinée ne pas être en mesure de fournir la quantité de doses à laquelle ils s'étaient engagés en raison d'une rénovation de leur usine de Puurs (Belgique). L'Italie doit composer cette semaine avec 29% de doses en moins par rapport aux prévisions.

 

Record de décès au Royaume-Uni

Confronté depuis plusieurs semaines à une flambée des cas de Covid-19 attribuée au variant anglais, le Royaume-Uni a enregistré lundi un triste record : 1610 décès dus au virus en 24 heures. Cela porte le bilan total dans ce pays, le plus endeuillé d'Europe par la pandémie, à 91 470 décès dans les 28 jours suivant un test positif, a précisé le ministère. Amorçant un déclin depuis plusieurs jours, le nombre de cas recensés en 24 heures s'est élevé à 33.355. Le pays est confiné depuis début janvier et quelques 4.26 millions de personnes ont d'ores et déjà été vaccinées.

 

60 pays touchés par le variant anglais

Le clone anglais du Sars-CoV-2 continue de se répandre dans le monde : 60 pays et territoires étaient touchés la semaine dernière, soit 10 de plus qu'au 12 janvier, a indiqué l'Organisation mondiale de la Santé. Le variant sud-africain qui, comme le britannique, est beaucoup plus contagieux que ne l'était le virus SARS-CoV-2 originellement, se diffuse lui plus lentement et est présent dans 23 pays et territoires, soit 3 de plus qu'au 12 janvier, précise l'OMS dans sa revue épidémiologique hebdomadaire.

 

Les Etats-Unis dépassent la barre des 400 000 décès

Le président américain élu Joe Biden a rendu hommage mardi à Washington à la veille de son investiture, aux 400.000 morts américains du Covid-19, un seuil dépassé mardi dans le pays le plus endeuillé du monde par l'épidémie. "Pour guérir, nous devons nous souvenir. Il est difficile parfois de se souvenir mais c'est ainsi que nous guérissons", a déclaré le démocrate qui succède aujourd'hui à Donald Trump. "Voilà pourquoi nous sommes là aujourd'hui", a-t-il ajouté dans un très bref discours, devant 400 lumières brillant en hommage aux victimes, autour du grand bassin de la vaste esplanade du "National Mall". Les Etats-Unis sont le pays connaissant le plus grand nombre de cas : plus de 24 millions, selon le dernier comptage de l'université Johns Hopkins.

 

Un rapport pointe le "pouvoir limité" de l'OMS

Co-présidé par l'ancienne Première ministre néo-zélandaise Helen Clark et l'ancienne présidente du Liberia Ellen Johnson Sirleaf, le Groupe indépendant sur la préparation et la riposte à la pandémie, a présenté mardi son rapport intérimaire. Selon ces experts indépendants, l'OMS et la Chine auraient pu agir plus vite et plus fort pour alerter en janvier 2020. Mais le document révèle aussi que l'agence spécialisée de l'ONU "n'a pas été dotée de moyens suffisants pour accomplir ce qu'on attend d'elle", et n'a aucun pouvoir de contrainte. "En fin de compte, l'OMS n'a pas le pouvoir de faire respecter quoi que ce soit ou d'enquêter" de son propre chef "dans un pays", a déclaré Ellen Johnson Sirleaf, en conférence de presse. "En cas d'apparition de maladie nouvelle, la seule chose que l'OMS peut faire c'est de demander à être invitée et d'espérer l'être", a-t-elle dit.

61 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…