L'hydroxychloroquine n'est plus autorisée en France pour traiter le Covid-19 | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

L'hydroxychloroquine n'est plus autorisée en France pour traiter le Covid-19

D'après un décret paru au Journal officiel, le Gouvernement vient d'abroger les dispositions dérogatoires autorisant la prescription de l'hydroxychloroquine contre le Covid-19 à l'hôpital en France, hors essais cliniques, à la suite d'un avis défavorable du Haut conseil de la santé publique.

Depuis fin mars, le médicament pouvait effectivement être prescrit à titre dérogatoire à l'hôpital et uniquement pour les patients gravement atteints, sur décision collégiale des médecins et sous surveillance médicale stricte. Toutefois, après la publication d'une étude dans The Lancet jugeant inefficace voire néfaste l'hydroxychloroquine, les autorités sanitaires françaises avaient fait marche arrière, sonnant la fin de partie pour le médicament, défendu entre autres par le très médiatisé Pr Raoult.

Le Haut conseil de la santé publique a effectivement recommandé, ce mardi, de "ne pas utiliser l'hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19" hors essais cliniques, que ce soit seule ou associée à un macrolide. Il a en effet jugé qu'il n'existait, pour l'heure, aucune étude clinique “suffisamment robuste” pour démontrer son efficacité. L'institution préconaisait par ailleurs d’évaluer “le bénéfice/risque de l’utilisation de l’hydroxychloroquine dans les essais thérapeutiques”, et de renforcer la “régulation nationale et internationale des différents essais évaluant l’hydroxychloroquine dans le Covid-19”. 

De son côté, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a indiqué avoir lancé "par précaution" une procédure de suspension des essais cliniques évoluant l’hydroxychloroquine chez les patients atteints de Covid-19. Par "précaution" toujours, l'Organisation mondiale de la Santé a également pris la décision de suspendre les essais cliniques qu'elle mène avec l'hydroxychloroquine dans plusieurs pays. "A la lumière de nouvelles données issues de la recherche clinique, à chaque fois que cela sera nécessaire, le rapport bénéfice/risque de ce traitement pourra...

88 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…