Une PPL pour encadrer les reconversions en médecine esthétique : "Actuellement, n’importe quel médecin peut retourner sa blouse"

22/03/2024 Par Chloé Subileau
Face à des reconversions de plus en plus nombreuses de praticiens vers la médecine esthétique, dont celle récente et très médiatisée d'Olivier Véran, le député-cardiologue Yannick Neuder (LR) a déposé une proposition de loi pour réguler cette pratique. Le texte prévoit d'encadrer l'exercice de la médecine esthétique par la délivrance d'une autorisation de l'ARS, et après avis conforme du conseil départemental de l'Ordre des médecins.

  Réguler les reconversions vers médecine esthétique ? C'est le nouvel objectif du Dr Yannick Neuder. Le député-cardiologue, membre des Républicains (LR), a déposé une proposition de loi à l'Assemblée nationale visant à encadrer les reconversions vers l'exercice de la médecine esthétique des généralistes et spécialistes. "Le recours de plus en plus important à la médecine esthétique notamment poussé par les réseaux sociaux et son caractère lucratif a entraîné des dérives mais aussi un attrait généralisé pour des carrières médicales dans cette spécialité en plus de reconversions qui fragilisent les autres spécialités", explique le député de l'Isère dans un communiqué, diffusé jeudi 21 mars. "Une poussée de la pratique esthétique au détriment d’autres actes a, par exemple, pu s’observer en dermatologie dans certains cas", prolonge-t-il.  

  Alors que l'ancien ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé cette semaine son choix – largement critiqué par la communauté médicale – de se tourner vers la médecine esthétique, Yannick Neuder se défend de tout lien entre sa proposition de loi et cette récente actualité. "C’est un texte sur lequel je travaillais depuis longtemps, et cela n’a rien voir avec Olivier Véran", a-t-il soutenu, dans les colonnes du Dauphiné Libéré.

Selon des estimations de l'Ordre des médecins, au moins 9 000 praticiens pratiqueraient la médecine esthétique en France, note le député en préambule de sa proposition de loi. "Toutefois, ce chiffre pourrait être largement sous-estimé", souligne-t-il, précisant que ce phénomène de reconversions de praticiens vers cette spécialité "est accentué par une absence totale de régulation". "Actuellement, n’importe quel médecin peut retourner sa blouse sans se manifester. N’étant pas une spécialité médicale, mais seulement un ensemble d’actes, il n’y a aucun quota, contrairement à la chirurgie esthétique par exemple. En conséquence, une majorité de médecins esthétiques seraient initialement médecins généralistes", prolonge Yannick Neuder. 

Face à ce constat, et alors que "paradoxalement 87% du territoire est un désert médical", le député isérois propose donc – dans un article unique - de conditionner la pratique de la médecine esthétique à "une autorisation de l'autorité administrative territorialement compétente et après avis conforme du conseil départemental de l'ordre des médecins". En décembre dernier, une autre proposition de loi du député Yannick Neuder, visant notamment à augmenter le nombre de médecins formés en France, avait été adoptée en première lecture par l'Assemblée nationale. Ce texte doit désormais être discuté au Sénat.  

 

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

4 commentaires
4 débatteurs en ligne4 en ligne
Photo de profil de Fabien Bray
5,2 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 3 mois
Et oui n'importe quel médecin peut retourner sa blouse, et alors? N'importe quel maire peut déposer son écharpe, n'importe quel ministre peut démissionner, n'importe quel artisan peut fermer sa bouti...Lire plus
Photo de profil de Jacques R
1,5 k points
Débatteur Passionné
Biologie médicale
il y a 3 mois
On peut déplorer que tant de médecins fassent de la médecine esthétique mais ce genre de proposition liberticide est inacceptable. On va aussi interdire aux profs de maths de démissionner pour faire a...Lire plus
Photo de profil de Henri Baspeyre
11,3 k points
Débatteur Passionné
Chirurgie générale
il y a 3 mois
certains retournent la blouse,d'autre la veste maladie bien française!...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17