Un nouveau médecin libéral contaminé par le coronavirus

04/03/2020 Par Marion Jort
Santé publique
Alors que la colère gronde chez les généralistes, très peu équipés pour faire face à l’épidémie de coronavirus, un nouveau médecin libéral a été contaminé. 

  Un médecin généraliste de Bernwiller (Haut-Rhin) a été contaminé par le coronavirus. D’après les informations de France Bleu Alsace, il a été placé à l’isolement mardi 3 mars à l’hôpital universitaire de Strasbourg.   "On est tous en très bon état général" rassure d'emblée par téléphone ce généraliste de 33 ans, père de quatre enfants de 1 à 7 ans. Lui-même et deux autres membres de sa famille ont été testés positifs au nouveau coronavirus - il ne dira pas lesquels par respect du secret médical - et tous les six se retrouvent cloîtrés à leur domicile, dans ce village proche de Mulhouse.  Fatigué, un peu "grippé" depuis le week-end qui a suivi un rassemblement lors duquel il a été contaminé, le médecin n'a pas repris le travail ensuite mais n'a fait le lien entre les symptômes qu'il éprouvait et le virus que le dimanche 1er mars, lorsqu'il a entendu parler de contaminations dans le Haut-Rhin. Pour ne pas risquer de contaminer ses patients, il a alors appelé l'ARS puis s'est fait dépister lundi matin. Positif, il a d'abord été hospitalisé à Strasbourg, à l'isolement, puis renvoyé chez lui. Sans angoisse, la vie s'est organisée au domicile de cette famille nombreuse qui disposait de réserves de nourriture, pour 14 jours de confinement. "On est resté tous les six ensemble, il n'y a pas de mesure particulière entre nous parce que même ceux qui sont négatifs sont considérés comme positifs de principe", explique le médecin. "Je n'ai eu aucune fièvre, juste quelques sueurs froides à droite à gauche", raconte-t-il, évoquant aussi de la toux et une rhinite. "Même en tant que médecin, je pense que si je n'avais pas eu vent de cas dans le coin, je n'aurais même pas fait la démarche (de dépistage, ndlr), cela aurait pu être n'importe quel type de virose, j'aurais pu passer à côté".  Une autre médecin touchée à Marseille  D’après France Bleu Provence, une autre médecin âgée d’une cinquantaine d’années a également été testée positive au coronavirus. Elle revenait d’un séjour à Montgenèvre, dans les Hautes-Alpes avec son conjoint, lui aussi médecin. Ses proches et elles ont subi des tests à La Timone pour savoir s’ils sont contaminés.   

  Ces cas de contaminations interviennent alors que les médecins généralistes sont très peu équipés face à l’épidémie qui s’intensifie. Le Gouvernement a fait passer un décret réquisitionnant les masques de protection pour les professionnels de santé. Dans un mail, la DGS précisait le 3 mars que “chaque pharmacien d’officine du territoire national va recevoir durant cette première semaine de mars 2020 via son grossiste répartiteur un minimum de 10 boîtes de 50 masques anti-projection, soit 500 masques issus du stock national”.  [avec France Bleu et AFP]

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

0 commentaire
12 débatteurs en ligne12 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17