Le Conseil scientifique préconise à son tour la vaccination obligatoire des soignants

09/07/2021 Par Louise Claereboudt
Politique de santé
Dans un avis émis ce vendredi 9 juillet, le Conseil scientifique appuie la recommandation du Conseil d’Orientation de la Stratégie vaccinale en faveur d’une vaccination obligatoire des soignants contre le Covid. Il suggère par ailleurs d’étendre cette obligation à d’autres professions. 
 

“Après plusieurs mois d’explication, il est nécessaire de rappeler que le choix d’un métier de santé s’accompagne d’une responsabilité professionnelle vis-à-vis des personnes/patients que l’on accompagne”, estime le Conseil scientifique dans un avis rendu ce vendredi 9 juillet en faveur de la vaccination obligatoire des soignants contre le Covid-19. 

“Les exemples récents de clusters en EHPAD avec le variant Delta en France et à l’étranger montrent qu’il se n’agit pas seulement d’une question théorique”, affirme-t-il. A ce jour, le niveau de vaccination demeure “encore trop bas” chez les soignants, notamment les personnels du médico-social et des Ehpad. “Seuls 40% du personnel des EHPAD, public ou privé, seraient vaccinés avec une grande hétérogénéité territoriale.” 

Un argument qui pousse le Conseil scientifique à suivre les recommandations du Conseil d’Orientation de la Stratégie vaccinale en faveur de cette obligation, alors qu’un projet de loi est en préparation. Dans son avis transmis aux autorités le 6 juillet, il appelle par ailleurs à anticiper les mesures juridiques et législatives qui doivent être prises sur ce sujet, qui soulève des “enjeux éthiques, sanitaires, légaux et humains”. 

Le Conseil scientifique, présidé par le Pr Jean-François Delfraissy, évoque également la possibilité d’une extension de cette obligation vaccinale à d’autres...

catégories comme “les aidants, le personnel des services à la personne ou l’ensemble des professionnels (non sanitaires) exposés ou exposants à un risque pour autrui”.    

 

Vers une quatrième vague ? 

L’organisation consultative s’inquiète également du taux de vaccination des plus de 60 ans -qui plafonne aujourd’hui à 80%, l’un des plus bas en Europe -, des 40-60 ans à risque de formes graves et des personnes obèses (seules 50% des personnes obèses seraient vaccinées) : la vaccination à destination de ces publics doit être “prioritaire”, martèle le Conseil scientifique. 

 

 

“Les premières modélisations suggèrent qu’une ‘quatrième vague’ liée au variant Delta pourrait survenir rapidement [...] et ce, malgré un niveau élevé de vaccination”, qui reste néanmoins “insuffisant au sein de la population”, prévient-il. “L’épidémie ne pourra être contrôlée qu’avec 90% à 95% de personnes vaccinées ou infectées [...] en particulier chez les personnes de plus de 60 ans.” 

L’instance recommande d’intensifier les dispositifs en place (comme le dispositif “aller vers” de la Cnam), l’usage du pass sanitaire (avec un abaissement des jauges) ou encore le respect des mesures barrières. Le Conseil scientifique préconise également de maintenir l’accès gratuit aux tests durant l’été, “malgré le niveau d’incidence bas”, “afin de permettre un nombre élevé de tests de dépistage (actuellement autour de 1,8M/semaine)”. Et ce, alors que la question de la fin de la gratuité de ces tests pour les non vaccinés se pose

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

0 commentaire
3 débatteurs en ligne3 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17