Christiane Taubira préfère l’obligation vaccinale au pass sanitaire

25/01/2022 Par L. C.

Invitée sur le plateau de C à vous, ce lundi 24 janvier, la candidate de gauche à l’élection présidentielle s’est montrée plus favorable à la mise en place d’une obligation vaccinale qu’au pass vaccinal. "Le pass vaccinal, c'est une obligation vaccinale. Je pense que le Président de la République aurait pu prendre la décision d'une obligation vaccinale", a estimé sur France 5 l’ancienne garde des Sceaux, ce lundi. "Je n'ai pas les conseils du Conseil de défense, ni d'un conseil scientifique, mais tirant la logique de la décision que prend le président de la République, il semble qu'il vaille mieux imposer le vaccin […], donc faisons-le franchement". "S'il vaut mieux contraindre, contraignons en expliquant", a-t-elle fait valoir. "Le vaccin est la solution" pour lutter contre l’épidémie, a soutenu la candidate de gauche à la Primaire populaire. Cette dernière avait en effet émis certaines réserves concernant le pass vaccinal et notamment, les restrictions de liberté qu’il pouvait impliquer. Vendredi dernier, le Conseil constitutionnel, saisi par un groupe de députés – notamment Insoumis – a cependant validé la mise en place de ce pass, entré en vigueur ce lundi. En septembre dernier, l’ex-ministre avait tenu des propos sur la vaccination qui avaient déclenché la confusion. Sur France 5, elle avait refusé d’appeler les Guyanais à la vaccination contre le Covid-19. Sur RTL, elle expliquait être "un responsable politique qui n’est pas en exercice et qui, par conséquent, ne dispose pas des éléments d’information qui lui permettraient formellement soit de donner consigne, soit de considérer qu’au vu de ces éléments d’information je considère que je tiens un propos responsable". Le ministre de la Santé, Olivier Véran, s’était dit "effaré" par ces propos, et avait accusé Christiane Taubira d’une "forme de lâcheté". [avec AFP et France 5]

Vignette
Vignette

Les négociations conventionnelles entre les médecins et l'Assurance maladie doivent-elles reprendre?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Oui

Pas de négociation , pas de convention . Pas de convention , les médecin ayant les patientèles les plus fragilisées et les patient... Lire plus

0 commentaire





La sélection de la rédaction

Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Rémunération
"La visite à domicile ne survivra pas à l’été" : le cri d'alarme de SOS Médecins
02/04/2024
13
Assistant médical
"Il faut arriver à transposer l'assistant médical dans une notion d'équipe": aux Rencontres d'AVECsanté...
03/04/2024
4
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17