Christiane Taubira veut augmenter la rémunération des médecins dans les zones rurales

21/12/2021 Par Marion Jort
Politique de santé
L'ancienne ministre de la Justice Christiane Taubira, qui envisage une candidature à l'élection présidentielle, a affirmé lundi 20 décembre vouloir que tous les citoyens aient un "service public de santé à trente minutes de leur lieu de résidence". Elle souhaite également augmenter la rémunération des médecins en zone rurale. 

  En déplacement au centre hospitalier de Vierzon (Cher), Christiane Taubira, qui “envisage d’être candidate à l’élection présidentielle”, a déclaré souhaiter que tous les Français aient un accès à un “service public de santé”, où qu’ils soient sur le territoire. “Je propose qu'on construise une offre nationale qui garantisse à tous les citoyens un service public de santé à trente minutes de leur lieu de résidence", a déclaré l’ancienne ministre de la Justice sous François Hollande.  Pour Christiane Taubira, “il faut tenir compte des conditions d'installation" des personnels de santé, en "augmentant les rémunérations", "pour que les personnes viennent" notamment dans les territoires ruraux, a-t-elle aussi préconisé, après avoir visité les urgences et la maternité de l'hôpital, accompagnée du maire PCF de la ville, Nicolas Sansu. "On ne lutte pas contre les déserts médicaux simplement avec des déclarations" Elle a profité de sa visite pour dénoncer "la baisse d'attractivité" des métiers du médical liée, selon elle, "à la rémunération et à une pénibilité de plus en plus grande". "On ne lutte pas contre les déserts médicaux simplement avec des déclarations", a-t-elle lancé, visant le Gouvernement et fustigeant "l'approche comptable" et "la pression mise sur les personnels". “La santé doit être une des grandes sécurités individuelles et c'est une question sociale importante", a-t-elle encore martelé face à la presse.

Sur la question des lits, l’ex garde des Sceaux a déclaré qu'il fallait "arrêter” leur fermeture et “en rétablir un certain nombre", alors que plus de 5.700 lits d'hospitalisation complète ont été fermés en 2020 dans les établissements de santé français, selon une étude du ministère de la Santé publiée fin septembre.
 

  [avec AFP]   

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Valérie Briole

Valérie Briole

Non

Comment les patients qui cotisent à la sécurité sociale et à leur mutuelle de façon obligatoire, vont accepter de ne percevoir en ... Lire plus

0 commentaire
19 débatteurs en ligne19 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17