Comment Valérie Pécresse veut "réinjecter" chaque année 4000 jeunes médecins généralistes dans les déserts

19/01/2022 Par A.M.
Répondant aux questions des Français dans l’émission "La France dans les yeux" sur BFMTV mardi, la candidate Les Républicains à l’élection présidentielle a détaillé l’une de ses mesures visant à améliorer l’accès aux soins dans les territoires : l’ajout d’une quatrième année au DES de médecine générale à effectuer dans les zones sous-dotées.
 

Pour lutter contre le "fléau national" des déserts médicaux et permettre aux quelques 5 millions de Français sans médecin traitant d’accéder à des consultations de généralistes, Valérie Pécresse a proposé mardi sur BFMTV que la quatrième année de DES de médecine générale, prévue dans le cadre de la réforme du 3e cycle, soit effectuée dans les zones "où l’on manque de médecins". "L’idée ce serait de réinjecter chaque année 4 000 jeunes médecins généralistes de plus dans les territoires", soit 40 par département, résume-t-elle. Une proposition que la candidate LR à l’Elysée dit être "en train de tester auprès des syndicats de médecins". Concrètement, ces jeunes médecins, qui auraient le statut de "docteur junior" et exerceraient en autonomie supervisée à l’instar des autres spécialistes qui ont validé la phase 2 de l’internat, exerceraient au sein des « maisons médicales pour avoir un médecin référent qui les coache, qui puisse être là en cas de difficultés ».

Cette réforme ne pourrait d’entrer en vigueur (au plus tôt) qu’à la rentrée 2022. Il faudrait donc attendre 2025 pour voir ces docteurs juniors affluer vers les territoires. Valérie Pécresse propose donc que cette possibilité soit ouverte avant cette date aux jeunes médecins "volontaires", "avec bien évidemment une bonification de leurs actes s’ils acceptent". [avec BFMTV.com

Vignette
Vignette

Lapins : médecin, serez-vous disposé à prendre l'empreinte bancaire des patients pour prélever les 5 euros de pénalité?

Georges Fichet

Georges Fichet

Oui

Quand vous achetez un billet pour un spectacle et que vous n'y allez pas pour une raison ou pour une autre, pouvez-vous vous le fa... Lire plus

0 commentaire
1 débatteur en ligne1 en ligne





La sélection de la rédaction

Rémunération
"La visite à domicile ne survivra pas à l’été" : le cri d'alarme de SOS Médecins
02/04/2024
13
Assistant médical
"Il faut arriver à transposer l'assistant médical dans une notion d'équipe": aux Rencontres d'AVECsanté...
03/04/2024
4
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17
"Ils ont une peur primaire de la psychiatrie" : pourquoi les étudiants en médecine délaissent cette spécialité
27/02/2024
28
Podcast
"C'est assez intense" : reportage dans un centre de formation des assistants médicaux
01/03/2024
9