supprimer

Aide à mourir : après la dissolution de l'Assemblée nationale, il faudra tout "recommencer"

Le projet de loi instaurant une aide à mourir, qui était en cours d'examen par les députés, est la "victime collatérale" de la dissolution de l'Assemblée nationale prononcée par Emmanuel Macron.

11/06/2024 Par Sandy Bonin
Ethique
supprimer

"Ce texte est comme s'il n'avait pas existé, dans le sens où à partir du moment où il n'est pas allé au bout de la discussion, il devra faire l'objet d'un nouveau dépôt par un gouvernement qui souhaiterait le représenter et recommencer l'ensemble des travaux", a expliqué la ministre de la Santé Catherine Vautrin sur France 3 Champagne-Ardenne.

"Ce texte est la première victime collatérale" de la décision prise dimanche soir par le Président de la République, Emmanuel Macron, après la victoire historique de l'extrême-droite aux élections européennes, a commenté lundi auprès de l'AFP son rapporteur, le député Olivier Falorni (groupe MoDem). "Je suis attristé de l'arrêt brutal de ce qui allait être la grande loi de société de cette décennie, c'est très décevant", a-t-il lâché.

"On était près du but", a regretté Olivier Falorni, rappelant que le vote solennel du projet de loi à l'issue de la première lecture était prévu le 18 juin.   

Si les élections débouchent sur "une majorité pour l'extrême droite, c'en sera définitivement fini de la loi sur la fin de la vie", les députés de cette mouvance y étant majoritairement hostiles, a souligné Olivier Falorni.

[Avec AFP] 

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

4 commentaires
5 débatteurs en ligne5 en ligne
Photo de profil de Michel Rivoal
5,9 k points
Débatteur Passionné
Anesthésie-réanimation
il y a 1 mois
Le 7 Juin, Egora posait la question des avis du conseil de l'ordre et des votes ou propositions des députés sur la possibilité d'associer un tiers à l'injection d u suicide assisté. Je reprenais une ...Lire plus
Photo de profil de Laurent Moisant
519 points
Débatteur Renommé
Anesthésie-réanimation
il y a 1 mois
Parfait, on aura peut-être des services de soins palliatifs à la place du bouillon de onze heures....Lire plus
Photo de profil de J S
539 points
Débatteur Renommé
Médecine générale
il y a 1 mois
Enfin un bonne nouvelle ! Peut être la nouvelle assemblée fera plutôt le choix de donner des moyens au soins palliatifs au lieu de céder au sirène de l'utilitarisme...Lire plus
 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17