Elections.

Dissolution de l'Assemblée : Frédéric Valletoux est candidat aux élections législatives

Elu en juin 2022, l'actuel ministre délégué chargé de la Santé et de la Prévention briguera à nouveau le mandat de député de la 2e circonscription de Seine-et-Marne. 

11/06/2024 Par Aveline Marques
Elections.

72 communes en 20 jours. Après la dissolution de l'Assemblée nationale, officialisée par un décret présidentiel paru ce mardi 11 juin au Journal officiel, Frédéric Valletoux se (re)lance dans une campagne électorale express. L'actuel ministre délégué chargé de la Santé et de la Prévention, nommé avenue de Ségur il y a à peine plus de quatre mois, a annoncé hier sur son compte Instagram qu'il briguerait à nouveau le mandat de député de la 2e circonscription de Seine-et-Marne, qu'il avait décroché en juin 2022 sous l'étiquette Horizons. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Frédéric Valletoux (@fredericvalletoux)

"Alors que l'extrême-droite vient malheureusement de réaliser un score historique aux élections européennes, autant en France que chez beaucoup de nos voisins européens, je mesure l'enjeu de ces élections législatives, a-t-il déclaré. J'appelle tous les démocrates et les républicains à soutenir ma candidature."

L'ancien maire de Fontainebleau et président de la Fédération hospitalière de France (FHF) aura pour suppléante Juliette Vilgrain, qui l'avait remplacé à l'Assemblée après sa nomination au Gouvernement.

La dissolution de l'Assemblée nationale et la candidature de Frédéric Valletoux ont bouleversé l'agenda ministériel : le Conseil national de la refondation (CNR) sur la santé mentale, qui devait s'ouvrir ce mercredi 12 juin, a été annulé en raison de la "période de réserve" des élus qui devaient y participer. Le ministre ne se rendra pas, non plus, comme prévu aux Assises nationales du soin qui se tiendront jeudi 13 juin à Vendôme (Loir-et-Cher). 

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

21 commentaires
3 débatteurs en ligne3 en ligne
Photo de profil de Michel Rivoal
5,9 k points
Débatteur Passionné
Anesthésie-réanimation
il y a 1 mois
Du point de vue d'une politique politicienne le sort de F.Valletoux est totalement anecdotique. Du point de vue personnel il se trouve au mauvais endroit au mauvais moment mais c'est un risque quand o...Lire plus
Photo de profil de Chambon Dominique
2,1 k points
Débatteur Passionné
Médecine générale
il y a 1 mois
Politiquement parlant, notre avenir est plutôt sombre. Si aucun parti ne nous aime, si on n’a pas réussi à se faire aimer, c’est pour une raison purement comptable: les patients représentent 40 mill...Lire plus
Photo de profil de Jacques Briand
2,3 k points
Débatteur Passionné
Médecine générale
il y a 1 mois
Il devrait être en train de travailler à son ministère au lieu d'être déjà sur le terrain en train de faire campagne pour sa réélection....espérons qu'il reversera à l'état son salaire de ministre du ...Lire plus
 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17