500 à 600 centres de vaccination d'ici la fin du mois de janvier promet Véran | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

500 à 600 centres de vaccination d'ici la fin du mois de janvier promet Véran

Cible de nombreuses critiques sur la lenteur de la campagne de vaccination, le Gouvernement a déclaré passer à la vitesse supérieure. Olivier Véran a annoncé ce mardi un nouvel élargissement de la vaccination, notamment au plus de 75 ans qui ne sont pas en Ehpad.

La colère d'Emmanuel Macron a payé. Le Président, qui avait promis lors de son allocution du 31 décembre qu’il ne tolérerait "aucune lenteur injustifiée" dans la vaccination, s'était emporté en coulisse. "Nous sommes sur un rythme de promenade de famille, et ce n’est à la hauteur ni du moment, ni des Français", avait commenté le chef de l’Etat allant jusqu’à marteler au téléphone à divers interlocuteurs : "Moi, je fais la guerre le matin, le midi, le soir et la nuit."

Face à cette lenteur, Emmanuel Macron a convoqué lundi en fin de journée à l'Élysée plusieurs membres de son Gouvernement et du Conseil scientifique pour mettre en œuvre l'accélération de la campagne. Les première mesures sont arrivées ce mardi matin.

Le Gouvernement va permettre "dans les prochains jours" aux Français qui souhaitent être vaccinés de s'inscrire pour prendre rendez-vous, a ainsi indiqué Olivier Véran sur RTL. Cette inscription se fera "sur internet, par téléphone sans doute, et pourquoi pas par l'application TousAntiCovid", a-t-il précisé.

"Avant la fin du mois de janvier, nous autoriserons la vaccination des personnes âgées de 75 ans et plus qui ne sont pas en établissement, qui sont en ville, à la maison", a détaillé le ministre de la Santé, disant vouloir "amplifier, accélérer, simplifier" la vaccination. "Ça fait 5 millions de personnes", a-t-il précisé. Il a également annoncé l'élargissement aux pompiers et aides à domicile de plus de 50 ans "en plus des hôpitaux" de la campagne de vaccination, pour le moment réservée aux résidents des Ehpad et aux soignants d'au moins 50 ans.

 

Nouvelles commandes de vaccins

"Je vais également amplifier les commandes au niveau européen de vaccins pour pouvoir augmenter le rythme et l'intensité de livraison des dotations pour la France et pour l'Europe", a poursuivi Olivier Véran. "Le rythme de croisière de la vaccination" en France va "rejoindre celui de nos voisins dans les prochains jours", a-t-il promis.

"On a dépassé les 2.000 vaccinations hier, d'ici jeudi on va augmenter encore de façon très importante, on va être sur une courbe exponentielle", a-t-il dit. "Aujourd'hui nous avons un rythme de livraison de 500.000 doses par semaine de Pfizer. Nous aurons bientôt, s'il est validé mercredi par l'EMA (Agence européenne du médicament) 500.000 doses de Moderna par mois."

Selon le ministre, 100 centres de vaccination destinés à la ville seront développés cette semaine, 300 la semaine prochaine et 500 à 600 d'ici fin janvier.

La présidente LR de la commission des Affaires sociales du Sénat a demandé à entendre Olivier Véran. "Je demande que le ministre de la santé Olivier Véran soit entendu par la commission le plus rapidement possible afin d'exposer les mesures correctives envisagées", a affirmé dans un communiqué la sénatrice LR Catherine Deroche.

[Avec AFP]

7 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…