Médecins, infirmières, carabins : quelles hausses de salaires ? | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Médecins, infirmières, carabins : quelles hausses de salaires ?

Trois protocoles d'accord ont été signés lundi 13 juillet par les syndicats dans le cadre du "Ségur de la santé". Salaires, primes, indemnités... Tour d'horizon des principales avancées actées par ces "accords de la santé".

"Personne ne doit douter qu'il s'agit d'un moment historique pour notre système de santé", a souligné le Premier ministre Jean Castex lundi, à l'issue d'une cérémonie de signature des "accords de la santé" avec les syndicats à Matignon. Au terme de sept semaines de concertation, trois protocoles d'accord ont été validés, octroyant au total 8.1 milliards d'euros à l'ensemble des personnels hospitaliers.

 

Paramédicaux et personnels non médicaux

Les personnels paramédicaux (infirmières, aides-soignantes, masseurs-kinésithérapeutes...) et non médicaux (techniciens, brancardiers, agents administratifs...) bénéficieront de 7,5 milliards d'euros pour améliorer leurs rémunérations. Trois syndicats représentatifs de la fonction publique hospitalière ont accepté de signer l'accord sur les personnels non médicaux: FO, la CFDT et l'Unsa. Les deux autres syndicats représentatifs, SUD et la CGT, n'ont pas souhaité valider la proposition du Gouvernement.

L'enveloppe servira en majorité à financer une hausse de salaire dite "socle" pour l'ensemble des personnels des hôpitaux et des Ehpad publics, de l'ordre de 183 euros net mensuels (230 euros brut). Cette augmentation, issue de la créa­tion d’un com­plé­ment de trai­te­ment indi­ciaire à hau­teur de 49 points d’indice, sera votée en fin d'année dans le budget de la Sécurité sociale. Elle interviendra en deux temps : une première revalorisation de 90 euros "avec un effet rétroactif" au 1er septembre et une autre de 93 euros au 1er mars 2021.

L'accord prévoit également une "révision" des grilles de salaires pour certains métiers de la fonction publique hospitalière, qui devra être achevée avant le printemps. Selon le ministère, cela se traduira par une hausse de salaire de 35 euros net en moyenne pour les agents concernés.

De nouvelles majorations sont en outre envisagées pour les heures supplémentaires (majoration des montants d'indemnisation des 5 premières heures supplémentaires), le travail de nuit, du dimanche et des jours fériés. Elles feront l'objet d'un "travail spécifique", précise l'accord.

Des "recrutements" sont enfin mentionnés, dont le nombre exact...

2 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…