Covid : les pharmaciens autorisés à vacciner, sous conditions | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Covid : les pharmaciens autorisés à vacciner, sous conditions

Pharmaciens, sages-femmes et infirmières sont désormais autorisés à prescrire et administrer les vaccins anti-Covid, selon un décret paru ce vendredi 5 mars au Journal officiel.

Les pharmaciens réclamaient depuis des semaines de participer à cette campagne. C’est désormais officiel. Bien que les personnes de plus de 75 ans, de plus de 50 ans avec comorbidités et les personnes à très haut risque de développer des formes graves du Covid restent prioritaires, les pharmaciens peuvent prescrire les vaccins “à toute personne”, à l’exception “des personnes présentant un trouble de l'hémostase” et des femmes enceintes, qui devront passer par la sage-femme, également autorisée à prescrire un vaccin à l’entourage de la parturiente et du nouveau-né, selon un décret paru vendredi 5 mars, qui entre en vigueur immédiatement.

D’après le texte, les pharmaciens peuvent par ailleurs administrer les vaccins “à toute personne”, à l’exception des personnes “ayant des antécédents de réaction anaphylactique à un des composants de ces vaccins ou ayant présenté une réaction anaphylactique lors de la première injection”, à qui ils ne peuvent pas non plus les prescrire. De même que les infirmiers, qui ne seront plus obligés d’être supervisés par un médecin, mais devront s’assurer qu’un médecin “puisse intervenir à tout moment” pour les vaccins à ARN messager.

Olivier Véran a déclaré ce matin sur RMC et BFMTV que “les pharmaciens et les sages-femmes peuvent vacciner depuis aujourd'hui [...] avec les vaccins AstraZeneca, qui sont disponibles”. Contacté par Egora, Philippe Besset, président de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France (FSPF), précise que "les pharmaciens peuvent vacciner dès aujourd'hui en centre de vaccination", et pourront le faire dès le 15 dans les officines "quand le ministère nous aura fourni des doses". Le Premier ministre avait annoncé hier, lors d’une conférence de presse, que les pharmaciens pourraient vacciner “à compter de la semaine du 15 mars” pour “les personnes ayant plus de 50 ans et présentant une comorbidité”.

Invité dans l’émission Les Grandes Gueules de RMC, ce vendredi matin, Philippe Besset a déclaré que les pharmaciens s’étaient engagés “à faire 10 vaccinations par jour, ce qui fait 1 million de vaccinations par semaine dans les pharmacies et 18 millions d'ici l'été”.

Selon LCI, aucune ordonnance ne sera demandée aux patients déjà autorisés à recevoir leur dose, mais ils devont prendre rendez-vous au préalable. Ils pourront le faire dès la semaine prochaine via une nouvelle application "Ordolic".

[avec RMC et LCI]

16 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…