Un infectiologue radié par l'Ordre des médecins pour ses prescriptions dans le cadre du Covid long

03/10/2022 Par Aveline Marques
Déontologie
Le Pr Stéphane Gayet, ancien praticien des Hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS), a été radié par la chambre disciplinaire du conseil régional de l'Ordre des médecins du Grand est. Il lui est reproché d'avoir prescrit à des patients résidant aux quatre coins de la France des traitements potentiellement dangereux.

  Le premier signalement a été donné en mars 2021 par un pharmacien du Gard, qui s'est étonné de voir sur cette ordonnance au nom du Pr Stéphane Gayet, infectiologue et hygiéniste aux HUS, une "association médicamenteuse atypique", contenant notamment de l'hydroxychloroquine, et des "surdosages". Une prescription censée traiter le Covid long de cette patiente. Après avoir tenté de joindre en vain le médecin, le pharmacien a finalement refusé de délivrer les traitements et effectué un signalement au CDOM du Bas-Rhin. D'autres pharmaciens, exerçant en Gironde, dans la Loire, en Ile-de-France ou en Alsace, font de même, révèlent les Dernières nouvelles d'Alsace. Des prescriptions qui étonnent d'autant plus que Stéphane Gayet n'a plus d'activité clinique au CHRU de Strasbourg et n'a jamais pris en charge des patients atteints du Covid. Visé par une plainte du CDOM, l'infectiologue, membre du collectif "Laissons les prescrire", explique aux DNA qu'il aurait ainsi délivré quelques centaines d'ordonnances contenant de l'hydroxychloroquine à des patients qui le contactaient, à l'issue de téléconsultations durant 1h30 voire 2 heures, pour lesquelles il ne se faisait pas rétribuer. A la retraite depuis novembre 2021, le Pr Gayet vient d'être radié du tableau de l'Ordre par la chambre disciplinaire de la région Grand est, qui lui reproche "un manquement grave à l'obligation du médecin de délivrer des soins fondés sur les données acquises de la science et à celle de s'interdire de faire courir au patient un risque injustifié". D'après la chambre, les prescriptions du Dr Gayet portraient "un risque important d'événements indésirables, voire, dans certains cas un risque vital pour les patients". L'Ordre lui reproche également son "absence de prise de conscience" sur le caractère potentiellement dangereux de ses prescriptions. [avec dna.fr]  

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17