Propos homophobes, photomontages insultants, harcèlement… un professeur d’anesthésie parisien dans le viseur de l’Ordre

17/08/2023 Par Marion Jort
Déontologie
Le professeur des universités et praticien hospitalier en anesthésie Alexandre Mignon est dans le viseur de l’Ordre des médecins pour une série de messages stigmatisant les homosexuels et les transsexuels publiée sur les réseaux sociaux. Il fait par ailleurs l’objet d’une procédure pour harcèlement à l’encontre d’une étudiante.  

 

Depuis que l’affaire a éclaté, le Pr Alexandre Mignon, PU-PH en anesthésie à l’AP-HP et grand habitué des médias, nie tout en bloc. Le médecin, suspendu à titre conservatoire depuis le mois de mai, s’estime exemplaire, comme le prouvent “plus de 250 témoignages de députés, académiciens, PU-PH…” avec lesquels il a travaillé, assure-t-il au Monde qui confirme une information du Canard Enchaîné. Une suspension décidée par l’Ordre des médecins pour des soupçons de harcèlement et de menaces à l’encontre d’une étudiante.  

Aujourd’hui, le Pr Mignon assure avoir déposé “une requête contre la suspension complètement folle dont [il fait] l’objet”. Il est, selon lui, victime du “fait qu’[il] dénonce depuis quinze ans des scandales” au sein du milieu hospitalier français, relatent nos confrères.  

Mais… à ces accusations graves s’ajoutent depuis plusieurs jours des témoignages sur les réseaux sociaux de propos stigmatisant les homosexuels et les transsexuels tenus notamment par le PU-PH sur X - anciennement Twitter. Des “fiottes” et des “trans” qui sont des “fins de race” ; un Gouvernement composé de “LGBT qui n’assument pas”... des messages qui ont mené le Cdom de Paris à ouvrir une enquête. Ce n’est pas tout : le Pr Mignon aurait également diffusé une série de photomontages insultants comme une image d’un tank repeint en rose pour représenter “Macron et son armée” ou d'autres dénigrant la députée écologiste Sandrine Rousseau ou l’ex-secrétaire d’Etat chargée de l’économie sociale et solidaire Marlène Schiappa. 

 

 

Plus récemment, fin juillet, le médecin a publié un message critiquant la possibilité d’ouvrir la PMA “à des transsexuels” alors qu’on n’a “pas d’argent pour payer aides-soignantes et infirmières dignement” et qu’on “meurt encore de diabète et d’HTA faute de moyens” en France. Un autre anesthésiste, le Dr Damien Bouvier, lui a alors répondu qu’avec de tels propos “on dirait mon grand-oncle qui met des messages réacs sur Facebook”.  
 
 

Une image contenant texte, Visage humain, capture d’écran, hommeDescription générée automatiquement
capture d’écran X


 

Suite à cet échange, le PU-PH a décidé de le contacter en message privé et a tenu des propos insultants : “C’est comment ton nom ? Tu bosses où Cocotte ? La sodomie, c’est comme l’impôt, c’est le premier tiers qui fait mal… toi ça te fait plus grand-chose à ce que j’ai compris”, cite aujourd’hui le Dr Bouvier.  

 

Une image contenant texte, capture d’écran, Site web, Page webDescription générée automatiquement
capture d’écran X

 

“Voilà des mois qu’il tient des propos homophobes et transphobes, c’est inacceptable de la part d’un enseignant”, dénonce-t-il encore alors qu’il a décidé de se faire porte-parole des carabins qui peuvent “se sentir en insécurité” avec le Pr Mignon.  

Plusieurs instances ont déjà dénoncé son attitude, à commencer par le Collège national des enseignants d’anesthésie-réanimation et la faculté de médecine de Paris. De son côté, l’AP-HP assure également “condamner” ces messages qui sont “en cours d’analyse” afin de déterminer s’ils ont été tenus dans un cadre professionnel. Le parquet de Paris confirme enfin avoir reçu un signalement de l’AP-HP “concernant le comportement de ce professeur”.  

Le Pr Mignon, lui, s’estime victime d’une “agression par le lobby LGBT”, relate Le Monde.  

[avec Le Monde] 

Vignette
Vignette
14 commentaires
Photo de profil de Pat Bourgpat
680 points
Débatteur Renommé
il y a 8 mois
Homosexuel. Un petit point de français. Attiré par une personne de même sexe. Il y a des tensions importantes avec les personnes LGBTQ....... , car certaines lesbiennes entendent bien défendre le droi...Lire plus
Photo de profil de Romain L
12,4 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 8 mois
Tant qu'on appelle pas à commettre un crime, je suis d'une manière générale favorable à une liberté d'expression TOTALE. Ne plus entendre que de la propagande m'effraie beaucoup plus que d'entendre pl...Lire plus
Photo de profil de Charles Hanlet
1,2 k points
Débatteur Passionné
Oto-rhino-laryngologie
il y a 8 mois
Critiquer "la possibilité d’ouvrir la PMA à des transsexuels alors qu’on n’a pas d’argent pour payer aides-soignantes et infirmières dignement, et qu’on meurt encore de diabète et d’HTA faute de moyen...Lire plus

La sélection de la rédaction

Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Rémunération
"La visite à domicile ne survivra pas à l’été" : le cri d'alarme de SOS Médecins
02/04/2024
13
Assistant médical
"Il faut arriver à transposer l'assistant médical dans une notion d'équipe": aux Rencontres d'AVECsanté...
03/04/2024
4
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17