Un tour de France des remplacements en zones rurales : l’aventure originale d’un jeune généraliste en camping-car | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Un tour de France des remplacements en zones rurales : l’aventure originale d’un jeune généraliste en camping-car

Diplômé depuis le mois de mars, le Dr Martial Jardel a décidé de se lancer dans l’initiative originale de parcourir la France en camping-car. Objectif : remplacer ses confrères généralistes qui exercent en zone rurale et dans les déserts médicaux pour leur permettre de partir en vacances. Le jeune médecin souhaite également en profiter pour enrichir sa pratique à travers toute la France. Il raconte son périple à Egora. 

 

Une dizaine d’étapes, neuf départements, cinq mois de périple : c’est le projet fou dans lequel s’est lancé un jeune médecin généraliste. Thésé depuis le mois de mars, Martial Jardel, âgé de 30 ans, a décidé de louer un camping-car et d’effectuer un tour de France des remplacements. Ce Limousin d’origine, fils de généraliste exerçant en milieu rural, a eu envie, sitôt ses études terminées, de retrouver “un peu de liberté” en bougeant là où il en avait envie. “L’idée m’a parue assez naturelle”, explique-t-il. “Je me suis dit que j’avais la chance inouïe de faire un métier que je peux exercer partout. C’est rare. En médecine générale, on a encore plus cette possibilité que certains de nos confrères spécialistes. On peut aller partout, pas que dans les villes.” 

Ne souhaitant pas s’installer immédiatement, le Dr Jardel avait conscience avant même de terminer ses études que beaucoup de généralistes ont du mal à trouver un remplaçant pour leurs congés. “C’est du gagnant-gagnant", plaisante le praticien. “Moi, je souhaite découvrir plein de territoires différents. Et eux, ils peuvent partir en vacances !”. 

Pour l’aventure, il décide donc de se déplacer et se loger uniquement avec son camping-car, qu’il loue à un prix réduit, grâce à une concession qui est sensible à son projet. Le Dr Jardel définit son périple sur cinq mois et décide d’anticiper tous ses contrats avant de partir, pour éviter les temps morts. “J’ai décidé d’initier mes remplacements, je me suis dit qu’il fallait que je propose à des médecins de partir en vacances. Pour ça, il a fallu que je mise sur la carte de la confraternité, que des médecins soient sensibles à mon projet dans le sens où, pour un médecin qui part en congé, ça peut être un peu stressant, ils n’ont pas forcément envie de confier leur patientèle à un médecin en camping-car.” Le jeune médecin multiplie les contacts via les ARS, par téléphone et essentiellement grâce aux réseaux sociaux depuis Paris, où il a effectué son internat et où il habite actuellement. 

Avant de signer ses contrats de remplacements, il décide...

9 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…