Un médecin dans un camion : l'idée d'un député contre les déserts | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Un médecin dans un camion : l'idée d'un député contre les déserts

"Le retour du médecin près de chez soi" :
c'est ce que promet la société Dok'ici,
qui équipe des camions pour en faire de vrais cabinets médicaux mobiles. Le projet a séduit
le député LREM Jean-Louis Touraine, qui y voit une solution aux déserts médicaux. Adossé
au nouveau centre de santé de Givors (Rhône), un premier camion-cabinet rayonnera dans les communes environnantes dès la rentrée.

 

Deux ans. C'est le temps qu'il a fallu au projet pour aboutir. En septembre, le premier "cabinet médical mobile" de France mettra enfin le contact pour sillonner les rues des quartiers excentrés de Givors (Rhône) et les routes des villages voisins, à la rencontre des patients sans médecin traitant. Un camion dont l'équipement n'a rien à envier à un cabinet médical classique : mini salle d'attente, table d'examen, échographe, appareil ECG, matériel d'examen ophtalmologique, de prélèvements… Des consultations sur rendez-vous y seront assurées par des généralistes salariés, avec les mêmes conditions de remboursement que dans un cabinet classique.  

 

"Ce n'est pas de la médecine foraine" 

Le véhicule est en effet "une extension" du centre de santé qui ouvrira ses portes fin août dans cette banlieue populaire de Lyon, explique le Pr Jean-Louis Touraine, promoteur du projet aux côtés de l'entrepreneur Alain Sitbon, président de Dok'ici. "Ce n'est pas de la médecine foraine, insiste le député LREM du Rhône, président de l'Aceso (Association gestionnaire de centres de santé pour omnipraticiens). Les rendez-vous seront pris auprès du centre de santé, qui assurera le suivi des patients, notamment des patients âgés qui ne peuvent plus se déplacer. Le lundi à tel endroit, le mardi à tel autre, etc., dans un rayon de 30 km aux alentours." 

Un concept innovant qui entend répondre aux problèmes d'accès aux soins. Dans certains territoires, les patients doivent faire des trajets de plus en plus longs pour se rendre chez un médecin, quand ils ne finissent pas aux urgences, faute de praticiens disponibles dans des délais raisonnables, constate le Pr Touraine. La baisse de la démographie médicale n'est pas seule en cause, pointe-t-il : "Les jeunes médecins ne veulent plus s'installer seuls, souligne-t-il. Ils veulent exercer en groupe, sans les contraintes administratives du libéral. Les médecins installés seuls partent donc à la retraite sans trouver de remplaçant pour leur cabinet, ce qui signifie qu'il n'y aura plus un médecin dans chaque commune comme avant." Avec les camions-cabinets, la...

60 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…