Agnès Buzyn.

"J’ai cru que j’allais mourir" : Agnès Buzyn raconte le harcèlement dont elle a été victime à l’hôpital

L’ex-ministre de la Santé de 2017 à 2020 a relaté dans le documentaire "Des blouses pas si blanches", les violences sexuelles et sexistes dont elle a été victime. Une violence telle qu’elle a décidé de "s’extraire de [son] métier de médecin". 

 

06/05/2024 Par Pauline Machard
Violences sexistes et sexuelles
Agnès Buzyn.

Interrogée dans le cadre du documentaire "Des blouses pas si blanches" sur les violences sexistes et sexuelles à l’hôpital, Agnès Buzyn a relaté son expérience personnelle, évoquant notamment le moment où, au début des années 2000, elle aspirait à devenir Professeure, "avec un 'e' dans ce monde d’hommes", soulignent les auteurs du reportage.

Elle raconte : "Je rentre dans la salle. Il y avait 32 membres. 32 hommes. C’était en 2003. J’avais 40 ans. C’est ce jour-là que j’ai réalisé l’anomalie. Je me suis dit : 'Comment se fait-il que, dans un groupement hospitalier qui comprend l’hôpital européen Georges-Pompidou, l’hôpital Necker, l’hôpital Cochin… Comment se fait-il que, pour une commission qui doit identifier les futurs cadres de l’hôpital [...] qu’ils n’aient trouvé que 32 hommes et aucune femme ?' Et là j’ai compris qu’il y avait un dysfonctionnement grave."

Son désir de devenir professeure avait fait réagir le président de la communauté médicale, qui avait prononcé ces mots, se souvient-elle : "'Agnès Buzyn est venue me voir dans mon bureau, pour me parler de sa candidature comme professeure. C’est drôle, à chaque fois que je la vois arriver dans mon bureau, je l’imagine avec un fouet et des bottes'. C’est incroyable, incroyable qu’on me renvoie à un fantasme sexuel", commente-t-elle aujourd’hui.  

"J'étais vraiment pré-suicidaire"

Des attitudes qui n’ont pas cessé une fois qu’elle a obtenu le titre : "Du jour au lendemain, alors que je suis la même personne, que je prescris les mêmes choses, que je fais le même métier que deux jours avant, le fait d’avoir un titre tout d’un coup les rend fous furieux. Et tout d’un coup je sens une immense agressivité de mes collègues. Immense. En fait, j’ai ressenti que les hommes ne supportaient pas d’avoir une femme hiérarchiquement au-dessus d’eux", témoigne-t-elle.

Les auteurs du documentaire retracent qu’à l’hôpital, Agnès Buzyn était "devenue une cible". Que, pendant quatre ans, elle a fait l’objet d’un harcèlement. Harcèlement qui va "avoir raison de sa vocation". "J’ai cru que j’allais mourir, sincèrement. Ça a été d’une telle violence. De telles mises à l’écart. J’étais épuisée. Sincèrement, je pense que si je n’avais pas eu des enfants à cette période-là, j’étais vraiment pré-suicidaire. Ça devenait tellement fou que j’ai décidé de m’extraire de mon métier de médecin", livre-t-elle.

Les auteurs du documentaire rappellent que si ces faits concernant Agnès Buzyn remontent à il y a vingt ans, "aujourd’hui, rien ne semble avoir changé, et les statistiques le prouvent. Tout en haut de la hiérarchie, 70% des PU-PH sont toujours des hommes, alors même qu’aujourd’hui, plus d’un médecin sur deux est une femme".

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

4 commentaires
4 débatteurs en ligne4 en ligne
Photo de profil de Francois Molli
159 points
Médecine générale
il y a 1 mois
Elle a été tout de même professeure... le suicide dans les hôpitaux est une réalité, mais de là à en faire une question de genre c'est aller vite en besogne. Personnellement ça ne me dérange pas d'êtr...Lire plus
Photo de profil de François  Durepaire
2,6 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 1 mois
Les gens qui veulent le pouvoir sont souvent des petits pénibles. Que les femmes veuillent les égaler n’est pas forcément une bonne nouvelle....Lire plus
Photo de profil de Elizabeth Castet
41 points
Gynécologie-obstétrique
il y a 1 mois
cet article est très flou. Elle raconte qu’elle a été harcelée, mais ne donne pas le plus petit exemple, la plus petite amorce de ces harcèlements. Ça n’a donc aucun intérêt ...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17