Il refusait de porter le masque à la clinique, un médecin retraité condamné pour violences | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Il refusait de porter le masque à la clinique, un médecin retraité condamné pour violences

L’homme, praticien à la retraite, en serait venu aux mains avec l’agent de sécurité qui lui demandait de mettre un masque.  

800 euros d’amende, dont 300 euros avec sursis. C’est la peine dont a écopé un médecin à la retraite, jugé pour violences par le tribunal correctionnel de Bordeaux. L’homme s’en était pris à un agent de sécurité de la polyclinique de Lormont (Gironde), qui l’avait prié de porter un masque, raconte Sud Ouest.  

Les faits se sont passés le 29 juin 2020. “Ce jour-là, le prévenu voulait voir un médecin pour évoquer la santé de sa fille. Éconduit par le standard, vexé alors qu’il avait pourtant exercé dans l’établissement de santé, il avait surgi à l’accueil. Sans masque”, déroule le quotidien.  

L’agent de sécurité lui aurait alors demandé d’en mettre un s’il voulait accéder aux étages, et le praticien retraité se serait rebellé à l’entrée de l’ascenseur. L’empoignade a valu au personnel de sécurité cinq jours d’incapacité totale de travail.  

 

[Avec Sud Ouest

22 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…