Propos controversés sur le Covid : le Pr Perronne comparaissait hier devant l’Ordre des médecins | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Propos controversés sur le Covid : le Pr Perronne comparaissait hier devant l’Ordre des médecins

Le professeur Christian Perronne était convoqué devant la chambre disciplinaire du conseil régional de l'Ordre des médecins d'Île-de-France, ce mardi 13 septembre, pour s’expliquer sur ses propos tenus lors de la crise sanitaire. Visé par deux plaintes, l’ancien chef de service des maladies infectieuses de l’hôpital de Garches (AP-HP) encourt des sanctions disciplinaires.

 

"Merci Professeur", "Bravo Christian"… C’est sous une foule d’applaudissements que le Pr Christian Perronne, ancien chef de service des maladies infectieuses de l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches (AP-HP), est sorti de son audience devant la chambre disciplinaire du conseil régional de l'Ordre des médecins d'Île-de-France, situé dans le 15e arrondissement de la capitale, ce mardi 13 septembre en fin de matinée. Des centaines de personnes étaient réunies pour apporter leur soutien au praticien, à qui l’Ordre reproche ses prises de position controversées sur le Covid-19.

Parmi ses "supporters", des citoyens, des soignants non vaccinés suspendus, mais aussi des personnalités publiques et politiques, comme le chanteur Francis Lalanne ou le président des Patriotes, Florian Philippot. Ce dernier a déclaré : "Le Pr Perronne est un médecin qui a défendu haut le serment d’Hippocrate, quand tant d’autres qu’on voit à la télévision se sont couchés sous des montagnes de fric, de conflits d’intérêts et de corruption ! […] A travers lui, on soutient tous les médecins qui sont en permanence harcelés par le conseil de l’Ordre voire la justice."

Sur Twitter, la veille, Florian Philippot appelait ouvertement à dissoudre l’instance ordinale.

Nicolas Dupont-Aignan, député de l'Essonne et président de Debout la France, était également présent pour soutenir le Pr Perronne et a défendu "la liberté de prescrire" et "de conscience" du médecin, qui "n’a pas à obéir à l’Etat".

 

Visé par deux plaintes

Deux plaintes avaient été déposées contre le Pr Perronne en 2020 : l’une par le Conseil national de l’Ordre des médecins (Cnom) et l’autre, par un confrère de l’AP-HP...

77 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…