Une plateforme lancée pour recueillir les inquiétudes et idées des médecins généralistes face au coronavirus

21/04/2020 Par L. C.
Lancée par la Société française de médecine générale, le Collège de médecine générale et la Société francophone des sciences pharmaceutiques, la plateforme Covigie permet aux soignants de premier recours de faire remonter aux autorités leurs inquiétudes mais également leurs initiatives dans le cadre de l’épidémie de Covid-19.
 

“Faire gagner du temps”, “alerter en temps réel les autorités au plus haut niveau de l’État sur les problèmes rencontrés” et “partager avec les autres soignants les solutions inventées sur le terrain”, voici les principales fonctions de la plateforme Covigie, récemment lancée pour les professionnels de santé de premier recours. Ce projet a été initié par la Société française de médecine générale, le Collège de médecine générale et la Société francophone des sciences pharmaceutiques, conscients que “les autorités sanitaires ne disposent pas aujourd’hui d’un relais d’informations structurées” leur permettant de bénéficier “d’une vision agrégée et en continu” des retours d’expérience des soignants.

L’objectif de cette plateforme est de pouvoir faire remonter au Conseil scientifique, au Comité CARE, au ministère, ou encore aux ARS les problèmes rencontrés, les initiatives locales mais aussi les signaux faibles identifiés sur l’ensemble du territoire, peut-on lire dans un communiqué, publié le 14 avril. Toutes les informations récoltées sont transmises aux autorités sanitaires nationales et régionales quotidiennement, et sont, bien évidemment, accessibles aux soignants. La plateforme pourra être alimentée de manière individuelle ou grâce à des contributions “issues de groupes d’échanges locaux” (boucles de mails,WhatsApp…). Par ailleurs, des correspondants Covigie seront désignés au sein de chaque groupe. Covigie ambitionne de toucher ainsi 30.000 professionnels de santé de premier recours.

Vignette
Vignette

Etes-vous favorable à la création d'une consultation de soins infirmiers?

Dominique Le Meitour

Dominique Le Meitour

Non

Revaloriser les actes infirmiers seraient déjà la première reconnaissance pour la profession. Le glissement de tâches médicale à m... Lire plus

0 commentaire
8 débatteurs en ligne8 en ligne





La sélection de la rédaction

Rémunération
"La visite à domicile ne survivra pas à l’été" : le cri d'alarme de SOS Médecins
02/04/2024
13
Assistant médical
"Il faut arriver à transposer l'assistant médical dans une notion d'équipe": aux Rencontres d'AVECsanté...
03/04/2024
4
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17
"Ils ont une peur primaire de la psychiatrie" : pourquoi les étudiants en médecine délaissent cette spécialité
27/02/2024
28
Podcast
"C'est assez intense" : reportage dans un centre de formation des assistants médicaux
01/03/2024
9