Renouvellement d'ordonnances en pharmacies : un syndicat appelle à ne pas oublier les médecins traitants

15/04/2020 Par Marion Jort
Le renouvellement directement en pharmacie d'une ordonnance périmée, mesure exceptionnelle mise en place au début du confinement, est aujourd’hui contestée par le syndicat MG France qui demande un contact préalable entre le médecin traitant et le pharmacien.  

  

Le 14 mars dernier, un arrêté exceptionnel était pris par le Gouvernement, au tout début du confinement, pour permettre aux patients chroniques de renouveler leur ordonnance périmée directement en pharmacie. Une mesure valable jusqu’au 31 mai. Quelques jours plus tard, le 19 mars, un second arrêté a étendu cette mesure aux médicaments hypnotiques ou aux anxiolytiques, à condition que le patient se soit vu prescrire ces produits sur une durée de trois mois consécutifs par un médecin avant le confinement.  

Dans un communiqué, le syndicat MG France alerte sur cette décision qui ne doit pas “mettre en danger les patients”. “Le renouvellement "à l'identique" d'un traitement chronique dépend étroitement de chaque patient, de son état clinique, de son dossier médical et de son historique personnel. Ces éléments sont accessibles au seul médecin traitant, qui peut contacter le patient par téléconsultation ou téléphone s'il le juge utile. Le médecin généraliste doit pouvoir, si l'état de santé du patient l'exige, assortir ce renouvellement de conseils thérapeutiques ou de modifications posologiques”, pointe-il dans un communiqué.  

Il demande donc à tous les pharmaciens de ne pas renouveler ces ordonnances périmées sans un contact préalable avec le médecin traitant. “Le médecin traitant doit être le seul à pouvoir autoriser, ou pas, le renouvellement d’ordonnances dans ces conditions”, plaident-ils.  

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Valérie Briole

Valérie Briole

Non

Comment les patients qui cotisent à la sécurité sociale et à leur mutuelle de façon obligatoire, vont accepter de ne percevoir en ... Lire plus

0 commentaire
6 débatteurs en ligne6 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17