Médecin bipolaire : peut-il encore soigner ? | egora.fr
PUB

Dossiers du moment

Vous êtes ici

A+ A-

Médecin bipolaire : peut-il encore soigner ?

Un généraliste belge s’est retrouvé devant le tribunal pour trois accidents de la route en état d’ébriété. D’après son avocat, le médecin ne peut être jugé responsable, il souffre de bipolarité. Pourtant, il continue d’exercer. Un refus de priorité, une perte de contrôle… en un mois ce médecin de Namur (Belgique) a été impliqué dans trois accidents de la route. A chaque fois, il a été contrôlé positif à l’éthylotest. Le tribunal a condamné le praticien à payer, pour chacune des infractions, des sommes oscillant entre 200 et 250 €...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…