Vaccination en cabinet avec Janssen : les modalités pratiques pour les médecins | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Vaccination en cabinet avec Janssen : les modalités pratiques pour les médecins

A partir de cette semaine, le vaccin Janssen sera distribué dans les réseaux d’officines, les cabinets médicaux et infirmiers. Les personnes âgées de 55 à 69 ans pourront en bénéficier, mais compte-tenu des approvisionnements limités, les officines ne pourront commander qu’un flacon de cinq doses par vaccinateur.  

C’est un nouveau vaccin qui va permettre d'accélérer la campagne de protection contre le Covid-19 en France. Dès cette semaine, le vaccin Janssen du laboratoire Johnson & Johnson sera distribué dans les pharmacies, cabinets médicaux et infirmiers. En conséquence, la cible vaccinale a évolué : toutes les personnes âgées de 55 à 69 ans, souffrant de comorbidités ou de pathologies à haut risque ou non, pourront en bénéficier. Idem pour les personnes âgées de 70 ans et plus.  

Les flacons seront livrés selon le même processus de diffusion que le vaccin AstraZeneca. La première commande peut être faite depuis ce lundi 12 avril, jusqu’au mardi 13 avril, 23h, via le portail de télé-déclaration des officines (cliquer ici). Mais, précise la direction générale de la Santé, compte-tenu des livraisons encore limitées pour l’instant, les officines ne pourront commander qu’un flacon de cinq doses par effecteur. En effet, 206.400 doses vont être livrées cette semaine et 358.000 la semaine du 26 avril.  

Toute commande effectuée cette semaine sera livrée entre le mercredi 21 avril et le jeudi 22 avril. “Toutes les commandes seront honorées mais la date de livraison pourrait différer en fonction des volumes disponibles en vaccin Janssen”, précise toutefois la DGS dans un “urgent”. Une confirmation de la commande, précisant les dates et volumes de livraisons, sera envoyée par mail aux médecins le 16 avril.  

De même que pour le vaccin AstraZeneca, les vaccins réalisés par les professionnels de santé doivent être enregistrés sur le système de téléservice, via AmeliPro. “Il est impératif que chaque vaccination soit renseignée sans délai dans la plateforme réservée à cet effet en sélectionnant le vaccin spécifique. Il s’agit d’un impératif de santé publique pour la traçabilité des injections et d’une nécessité afin de pouvoir suivre la consommation réelle des doses. Une fois la démarche enregistrée dans Vaccin Covid, le professionnel de santé imprime et remet au patient l’attestation éditée par Vaccin Covid”, précise aussi la DGS.  

 

Pas de commande d’AstraZeneca la semaine prochaine 

En revanche, les professionnels de santé ne pourront pas commander de flacons du vaccin d’AstraZeneca la semaine prochaine, à cause d’un trop faible réapprovisionnement. Cette semaine, 162.000 doses vont être livrées, 442.000 la semaine prochaine. La semaine du 26 avril, la DGS s’attend à une livraison plus importante autour d’1,6 millions de doses, à confirmer.  

Les commandes passées la semaine dernière seront livrées en deux fois : une première partie arrivera cette semaine, entre le 14 et le 15 avril. Une seconde sera livrée entre le 21 et 22 avril. Là aussi, un mail de confirmation sera envoyé aux médecins pour leur confirmer la date et le volume de livraison.  

2 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…