Rachat.

Onze centres de santé Cosem rachetés par le groupe Ramsay

Le leader européen de l'hospitalisation privée a annoncé avoir racheté onze centres médicaux et dentaires Cosem, étendant ainsi son activité dans les soins primaires.  

17/06/2024 Par Louise Claereboudt
Rachat.

Ramsay santé vient de reprendre, à la barre du tribunal de commerce de Paris, onze centres médicaux et dentaires Cosem, qui avaient été placés en redressement judiciaire. "L’offre de reprise de Ramsay Santé porte sur les centres Cosem existants à Paris, Evry, Caen, Orléans et Marseille, qui prennent en charge plus de 1 million de patients par an, en médecine générale et spécialisée, dentisterie, imagerie et laboratoire d’analyse", précise le groupe dans un communiqué, daté de ce vendredi 14 juin. 

Il y a un an, le parquet de Paris avait ouvert une enquête pour faire la lumière sur la gestion financière de la Coordination des œuvres sociales et médicales (Cosem) par son directeur général et ses deux fils. Deux signalements avaient été adressés à la justice : un par la CPAM de Paris pour "suspicion de fraude", et un second par des élus du comité sociale et économique (CSE) du Cosem, qui dénonçaient des faits pouvant être qualifiés d'abus de confiance, de prise illégale d'intérêt, d'escroquerie à la Sécurité sociale et de harcèlement moral. 

Endetté, le réseau avait été placé en redressement judiciaire dans la foulée, indique Le Figaro, qui précise que l'enquête est toujours en cours. 

Dans son communiqué, Ramsay santé promet de maintenir dans l'emploi les 1 000 professionnels de soin du réseau Cosem, parmi lesquels 660 médecins. Les établissements, repris "pour une somme symbolique" selon Le Figaro, resteront par ailleurs en secteur 1, indique le groupe qui gère déjà onze centres en France, "sans dépassements d'honoraires, en totale coordination avec l'Assurance maladie et le ministère de la Santé". Mais aussi à l'étranger.

"Forts de notre savoir-faire en matière de gestion de centres de santé pluridisciplinaires en France, mais aussi en Suède et au Danemark où notre groupe opère 170 structures de ce type, nous sommes en mesure d’assurer la pérennité des centres Cosem dans l’objectif de garantir l’accès aux soins et le suivi personnalisé des patients qui y sont déjà pris en charge", a déclaré son directeur général, Pascal Roché. Et d'ajouter que "cette reprise s’inscrit pleinement dans notre stratégie de soins primaires qui vise à fluidifier les interactions entre la médecine de ville et l’hôpital".  

[avec Le Figaro

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Valérie Briole

Valérie Briole

Non

Comment les patients qui cotisent à la sécurité sociale et à leur mutuelle de façon obligatoire, vont accepter de ne percevoir en ... Lire plus

2 commentaires
5 débatteurs en ligne5 en ligne
Photo de profil de Sophie Sugier
5,7 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 1 mois
ils vont demander des aides a l'état , ars , régon , département et au maire .c'est la seule façon de survivre en secteur 1...Lire plus
 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17