"La taxe foncière va tuer la santé à Paris": six ans après son inauguration, ce centre s'est vidé de ses médecins

10/10/2023 Par J. M.
Le Centre d’excellence paramédical et médical du 16e arrondissement de Paris pourrait bien fermer ses portes. Alors que les libéraux se bousculaient à son inauguration pour s'y installer, aujourd'hui de nombreux cabinets restent désespérement vides. En cause, l'augmentation des charges locatives...

 

Au moment de son ouverture très remarquée en 2017, ce centre médical et paramédical - le plus grand du genre en Île-de-France – était pourtant promis à un bel avenir. Médecins généralistes, pédiatres, infirmiers, orthophonistes ou encore psychiatres libéraux se bousculaient pour y exercer dans le cadre d’un bail. 

En quelques mois à peine, le centre a atteint sa capacité maximale, soit 30 professionnels de santé et praticiens du bien-être. Mais aujourd’hui, ils ne sont plus que 16 encore sur place. 

D’après le propriétaire de l’établissement Gilles Feingold, qu’Egora a rencontré, ces nombreux départs sont liés à l’augmentation de 51,9% de la taxe foncière à Paris en 2023, qui a entrainé une hausse des loyers pour les praticiens. 

Vignette
Vignette
19 commentaires
22 débatteurs en ligne22 en ligne
Photo de profil de Georges Fichet
4,6 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 7 mois
Seule solution : se déconventionner mais on va encore nous accuser de faire une médecine de riches. Mais c'est normal car Paris devient une ville de riches. Il n'y a qu'à voir tous les hommes politiqu...Lire plus
Photo de profil de Christiane Kouji
3,5 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 7 mois
J'ai trouvé à acheter en 2008 un appartement de 49m2 pour y installer mon cabinet. La taxe foncière de l'occupant était de 354€, l'année suivante pour moi, autour de 900€ et maintenant plus de 1000......Lire plus
Photo de profil de Fabien Bray
5,1 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 7 mois
Encore la hausse n'est un problème que parce que nos honoraires sont bloqués. Un commerçant va simplement répercuter cette taxe sur ses tarifs. On nous attribue un "devoir de service publique" mais h...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17