30 euros la consult' dans les déserts : la proposition d'un député à Castex

12/10/2021 Par Aveline Marques
Démographie médicale
Dans son rapport sur la ruralité remis au Premier ministre, le député de Dordogne Jean-Pierre Cubertafon (Modem) propose de mieux rémunérer les médecins qui s'installent dans les déserts médicaux.

  Parce qu''aujourd'hui, il est difficile d'imposer aux médecins de s'installer quelque part", le député Modem Jean-Pierre Cubertafon avance une autre proposition : instaurer un tarif différentiel selon que le médecin exerce dans une zone médicalement dense ("zone 1"), ou dans une zone sous-dense ("zone 2"). Les médecins qui s'installeraient dans les déserts pourraient ainsi facturer 30 euros la consultation, le différentiel avec le tarif de base à 25 euros étant à la charge de la Sécurité sociale, pour ne pas imposer une "double peine" aux patients de ces territoires. "Il ne faut pas laisser croire aux habitants et aux élus que la solution sera réglée rapidement, a-t-il prévenu au micro de France Bleu Dordogne. Vous savez qu'on manque de médecins alors on aura encore 7 à 8 ans à souffrir." Mais ce double-tarif serait une solution palliative, en attendant que l'augmentation du numerus clausus produise ses effets en compensant les départs en retraite. La semaine dernière, 43 élus de la majorité avaient quant à eux plaidé pour une autre solution auprès du ministre de la Santé : le conventionnement sélectif. [avec Francebleu.fr]

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Pierre Tabet

Pierre Tabet

Non

Dans ce cas plus de prélèvements sociaux concernant la prise en charge au titre de l'assurance maladie pour l'assuré .... Lire plus

0 commentaire
14 débatteurs en ligne14 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17