Prescriptions hors AMM : la mise au point des Académies | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Prescriptions hors AMM : la mise au point des Académies

Les prescriptions hors AMM constituent un enjeu majeur de par leur fréquence, le potentiel risque sur le malade, mais aussi la position difficile des prescripteurs qui ont le devoir de fournir les meilleurs soins à leur patient, et le vide juridique qu’elles constituent.

 

Les prescriptions réalisées en dehors du libellé de l’autorisation de mise sur le marché (AMM) constituent une réalité majeure dans la pratique médicale. Selon un rapport européen de juin 2017, elles constitueraient 20% de l’ensemble des prescriptions. Toutes les disciplines sont concernées, aux premiers rangs desquelles la pédiatrie, la cancérologie, mais aussi la rhumatologie, la psychiatrie, la gériatrie et la transplantation. Parmi les médicaments les plus prescrits hors AMM, on trouve les antithrombotiques, les antidépresseurs, ou encore les protecteurs gastriques.

Or, la prescription hors AMM survient dans des circonstances variées, qu’il apparaît nécessaire de comprendre pour "mieux la maitriser" et "mieux l’encadrer", soulignent les membres d’un groupe de travail  des Académies de Médecine et de pharmacie, qui viennent de publier un rapport conjoint sur ce sujet. Pour ses auteurs, les praticiens évoluent actuellement dans une situation floue à tous les niveaux : "si la situation actuelle devait être caricaturée, on pourrait la caractériser par son opacité, une certaine inertie des pouvoirs publics et des autorités réglementaires, une position ambiguë et inconfortable des industriels du médicament, une certaine ignorance de la part des professionnels de santé, voire un certain degré d’hypocrisie de la part de l’ensemble des parties prenantes dont les praticiens et les pharmaciens subissent les inconvénients".

 

Deux types de prescriptions hors AMM

L’affaire du Médiator a mis en lumière un type de prescriptions hors AMM, qui apparaissent...

Sources : 
Rapport de l'Académie nationale de médecine et de pharmacie, novembre 2018.
11 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…